Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes creusent leurs pertes à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes creusent leurs pertes à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes creusent leurs pertes à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes creusent leurs pertes à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes creusent leurs pertes mardi à la mi-séance, la détérioration du sentiment des investisseurs allemands alimentant la fébrilité des marchés à l'approche de l'issue de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.

Le moral des analystes et des investisseurs en Allemagne est tombé en septembre à son plus bas niveau depuis décembre 2012, signe que la première économie d'Europe souffre des tensions entre la Russie et l'Occident au sujet de l'Ukraine.

À Paris, le CAC 40 cède 0,38%, soit 16,63 points à 4.412 points vers 10h15 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,28% et à Londres, le FTSE lâche 0,46%. Les indices paneuropéens EuroStoxx 50 et FTSEurofirst 300 perdent respectivement 0,34% et 0,46%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère baisse avec des variations comprises entre -0,08% pour le S&P-500 et -0,19% pour le Nasdaq. Les investisseurs attendent la publication à 12h30 GMT des prix à la production pour le mois d'août.

Les marchés restent focalisés sur le comité de politique monétaire (Fomc) de la Fed, qui entrera en réunion ce mardi et ce pour deux jours, et à l'issue duquel la banque centrale devrait abandonner sa promesse d'un maintien de taux bas "pendant une durée considérable."

L'attentisme perdure également à l'avant-veille du référendum en Ecosse. Plusieurs dirigeants politiques britanniques se sont engagés à garantir à l'Ecosse, si elle reste dans le Royaume-Uni, un niveau élevé de dépenses publiques et à accorder aux Ecossais le contrôle de leurs dépenses de santé.

Aux valeurs, Orange recule de 1,5% et pâtit de l'annonce de son OPA sur Jazztel. Jazztel, plus forte hausse du Stoxx 600, prend 5,7%.

Air France-KLM plie de 3,5% au deuxième jour de grève à Air France.

À Londres, Thomas Cook chute de 6% après fait état d'un ralentissement de ses réservations en Allemagne, marché qui représente un tiers de ses revenus.

ASOS dévisse de plus de 10%. Le groupe britannique de prêt-à-porter en ligne, qui avait averti sur ses résultats en juin, a révisé ses prévisions à la baisse pour son exercice annuel 2014/2015 et publié une nouvelle baisse trimestrielle de ses ventes.

En tête des hausses du CAC 40, Publicis, qui a remanié son directoire, gagne près de 1%.

(Francesco Canepa, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...