Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses Européennes clôturent sur une note irrégulière

Europe : Les Bourses Européennes clôturent sur une note irrégulière

Europe : Les Bourses européennes finissent sur une note irrégulièreEurope : Les Bourses européennes finissent sur une note irrégulière

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini sur une note irrégulière mardi dans des marchés prudents à la veille d'annonces très attendues de la Réserve fédérale américaine sur sa politique monétaire.

À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 3,11 points ou 0,08% à 3.860,55 points au terme d'une séance indécise. Le Dax-30 a avancé de 0,17% à Francfort et le Footsie britannique a surperformé avec un gain de 0,69%, aidé par son compartiment bancaire.

Milan a grignoté 0,02% et Madrid a pris 0,56% alors que le marché suisse lâchait 0,39%.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 a cédé 0,07% et le FTSEurofirst 300 0,08%.

Au moment de la clôture européenne, le Dow Jones gagnait 0,8% à Wall Street dans un marché là aussi attentiste alors qu'a débuté à Washington la réunion de deux jours de la Réserve fédérale, qui débattra du meilleur moment pour commencer à infléchir sa politique de rachats d'actifs obligataires à l'origine du rally boursier des derniers mois.

En contrepoids, un article du Wall Street Journal évoque l'éventualité d'un assouplissement monétaire en Chine dès mercredi, sous la forme d'une réduction du coefficient de réserves obligatoires des banques.

En Europe, la tendance a été soutenue par l'annonce d'une hausse plus forte que prévu de l'indice ZEW sur le sentiment des investisseurs en Allemagne.

Du côté des valeurs, HSBC (+2,1%) et Standard Chartered (+1,8%) ont tiré la Bourse de Londres après des commentaires positifs de Citigroup, qui s'attend à voir les deux banques profiter du retrait progressif des mesures de soutien de la Fed.

Le secteur financier dans l'ensemble a fait preuve de fermeté, avec UniCredit (+1,36%) en tête des valeurs de l'EuroStoxx 50, devant Axa (+1,29%), ING (+1,08%) et Deutsche Bank (+1,04%).

Les secteurs des ressources de base et de l'automobile ainsi que les valeurs défensives ont en revanche reculé, à l'image de Sanofi (-1,24%) qui a plombé le CAC à Paris.

Des enquêtes auprès d'analystes publiées mardi par Reuters situent à 4% le potentiel de hausse de la Bourse de Paris et du S&P-500 américain d'ici la fin 2013, alors que l'EuroStoxx 50 afficherait une performance supérieure, de plus de 7%.

Sur le marché des changes, le dollar est remonté face au yen après avoir touché un plus bas de deux mois lundi mais il a cédé du terrain contre l'euro, à 1,3410 (-0,37%). La monnaie européenne, qui profite du chiffre supérieur aux attentes de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne, est au plus haut depuis quatre mois face au billet vert.

Les spéculations sur une inflexion prochaine de la politique monétaire américaine ont fait reculer les Bunds allemands sur le marché obligataire, dans le sillage des Treasuries fragilisés par la perspective d'une réduction des rachats d'obligations de la Fed.

La banque centrale américaine annoncera sa décision monétaire mercredi à 18h00 GMT et son président Ben Bernanke donnera une conférence de presse une demi-heure plus tard.

"Bernanke va probablement s'efforcer de préparer le marché à une réduction de l'assouplissement quantitatif mais, avec la remontée des rendements obligataires, il devra prendre garde à ne pas susciter de panique", dit Christian Lenk, stratège chez DZ Bank.

Sur le marché pétrolier, le Brent est en légère hausse de 0,17% à 105,65 dollars à 15h40 GMT.

Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...