Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes clôturent en léger repli

Europe : Les Bourses européennes clôturent en léger repli

Europe : Les Bourses européennes clôturent en léger repliEurope : Les Bourses européennes clôturent en léger repli

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en légère baisse lundi avec le retour au premier plan des interrogations concernant l'ampleur et le calendrier de la sortie du programme de soutien de la Réserve fédérale américaine à la suite de la publication vendredi d'un rapport décevant sur l'emploi aux Etats-Unis.

Toutefois, Wall Street a accentué ses gains peu après la clôture en Europe tandis que les prises de profit s'accéléraient sur le marché du pétrole en réaction à des déclarations qui pourraient éloigner la perspective de frappes en Syrie.

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al Moualem, a accueilli favorablement, lors d'une visite à Moscou, la proposition russe de placer l'arsenal chimique de Damas sous contrôle international.

Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry ,avait auparavant déclaré que Bachar al Assad pourrait s'épargner une action militaire punitive s'il remettait tout l'arsenal chimique de Damas à la communauté internationale d'ici une semaine, tout en jugeant cette hypothèse totalement improbable.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,22% à 4.040,33 points. Le Footsie britannique a cédé 0,25% et le Dax allemand a fini sur une note quasi-stable (+0,01%), tandis que l'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,18%, tiré vers le bas notamment par le secteur pétrolier qui a perdu 1,11% dans le sillage du baril de pétrole.

Les poids lourds de la cote tels que Dutch Shell, Total et Repsol ont perdu entre 0,7% et 1,3% et pesé sur la tendance.

La Bourse de Milan a fait exception avec un gain de 1,16%, les investisseurs revenant aux achats, la décision sur une éventuelle exclusion de Silvio Berlusconi du Sénat semblant devoir prendre plusieurs semaines.

L'amélioration de la conjoncture italienne attire aussi les investisseurs.

À la clôture en Europe, les indices américains, soutenus depuis l'ouverture par des indicateurs macroéconomiques encourageants en Asie, avançaient de 0,64% à 0,86% après les déclarations américaines et syriennes.

Le baril de Brent retombait de 1,8%, vers les 114 dollars le baril.

L'incertitude autour de la politique de la Fed fait retomber le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans sous la barre des 3%, tandis que son équivalent sur le marché obligataire allemand progresse légèrement.

"Nous allons continuer a avoir un marché obligataire volatil jusqu'à ce que l'on ait une vision plus claire concernant le ralentissement des rachats de la Fed", dit Hans Stoter, responsable de la gestion chez ING Investment Management.

Selon une enquête menée par Reuters, près des trois quarts des 69 économistes interrogés s'attendent à un ralentissement de ses 85 milliards de dollars mensuels de rachats d'actifs à l'issue de sa réunion de politique monétaire des 17 et 18 septembre. Mais après l'annonce vendredi d'un nombre de créations d'emplois inférieur aux attentes, ils estiment que la Fed devrait se contenter de réduire ses rachats d'environ 10 milliards de dollars alors que la précédente estimation médiane était de 15 milliards.

Sur le marché des changes, le dollar perd du terrain face aux principales devises dans l'incertitude concernant la stratégie de la Fed.

Du côté des valeurs, BG Group (-5,07%) a accusé le plus fort repli de l'indice Euro Stoxx 600 après que le groupe britannique a abaissé ses perspectives de production pour la troisième fois en un an.

Vivendi (+1,61%) a enregistré la deuxième plus forte hausse de l'Euro Stoxx 50 dans un contexte de tensions entre les deux hommes forts du groupe, le président du conseil de surveillance Jean-René Fourtou et son premier actionnaire Vincent Bolloré, sur le choix du nouveau dirigeant.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...