Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les bourses européennes clôturent en hausse

Europe : Les bourses européennes clôturent en hausse

Europe : les bourses européennes clôturent en hausseEurope : les bourses européennes clôturent en hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé dans le vert la séance de mercredi, soutenues par des indicateurs chinois présageant d'un possible rebond de l'économie mondiale.

L'activité manufacturière a également légèrement progressé aux Etats-Unis en octobre, a montré une enquête Markit des directeurs d'achats.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,59% (19,99 points) à 3.426,49 points. Le Footsie britannique a pris 0,12% et le Dax allemand 0,27%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a gagné 0,46%.

Le titre SAP a gagné 4,18%, après publication de résultats supérieurs aux attentes, entraînant dans son sillage les valeurs technologiques, comme ARM qui a bondi de 5,55%.

A Paris, le titre PSA a cédé 4,57%. Le constructeur, qui a enregistré une baisse de 3,6% de son chiffre d'affaires trimestriel, a prévenu qu'il ne verserait pas de dividende et ne rachèterait pas d'actions pendant la période de garanties de l'Etat à sa filiale Banque PSA Finance (BPF).

L'euro évolue à la baisse contre le dollar et le yen après la publication de statistiques faisant craindre que Berlin subisse à son tour une période de récession. La contraction des indicateurs d'activité, qui avait commencé en périphérie de la zone euro, touche désormais la France et l'Allemagne. L'indice Ifo a reculé pour le sixième mois consécutif en octobre, nouveau signe de l'impact de la crise de la dette sur la première économie de la zone euro.

Les cours des Treasuries pâtissent des nouvelles en provenance de Chine, encourageantes pour l'état de santé de l'économie mondiale, et qui incitent les investisseurs à se détourner des valeurs-refuge.

Les cours du Brent affichent un recul pour la septième séance consécutive. Les gains enregistrés après la publication des PMI chinois, augurant d'une reprise de la demande d'or noir, ont été éclipsés par l'annonce d'une augmentation des réserves de brut la semaine dernière aux Etats-Unis et les données économiques peu encourageantes en provenance de la zone euro.

Catherine Monin pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...