Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes clôturent en baisse, Paris cède 0,39%

Europe : Les Bourses européennes clôturent en baisse, Paris cède 0,39%

Europe : Les Bourses européennes clôturent en baisse, Paris cède 0,39%Europe : Les Bourses européennes clôturent en baisse, Paris cède 0,39%

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi, à l'exception de Londres, alors que Wall Street évolue légèrement dans le vert, les investisseurs restant prudents alors que les entreprises commencent à publier leurs résultats.

À Paris, le CAC 40 a de nouveau testé en fin de séance le seuil des 3.700 points, mais il s'est finalement maintenu juste au-dessus, reculant tout de même de 0,39%. À Francfort, le Dax a reculé de 0,16%, tandis qu'à Londres, le Footsie a réussi à gagner 0,05%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 a lui aussi fini en petite hausse de 0,07%.

L'indice Eurofirst 300 a de son côté touché un plus haut de presque deux ans en cours de séance avant de se replier de 0,29%, plombé par les valeurs du luxe qui ont accusé le coup après des prévisions peu optimistes de Swatch (-0,84%) sur ses exportations de montres haut de gamme, notamment vers la Chine.

Swatch a entraîné dans sa chute d'autres valeurs du secteur, comme le numéro un mondial LVMH (-1,05%), Hermes (-1,83%) ou Richemont (-2,12%).

"Ce sont des valeurs qui ont fait preuve de beaucoup de résilience pendant la crise de la zone euro et les investisseurs veulent maintenant prendre leurs bénéfices pour se tourner vers les sociétés qui ont récemment baissé et ont un plus gros potentiel de hausse", explique un trader basé à Paris.

Nokia a fait exception à la tendance générale en gagnant 10,8% après avoir fait état de fortes ventes de son nouveau smartphone Lumia.

Le rebond plus fort que prévu des exportations chinoises en décembre, qui avait soutenu la tendance en début de journée, n'a pas suffi à rassurer les investisseurs, toujours inquiets pour les perspectives économiques moroses pour la zone euro en 2013.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a toutefois dit déceler des signes de stabilisation, alors que la BCE a comme prévu décidé de laisser ses taux inchangés.

Cette décision a dopé l'euro, qui prend près de 1,2% par rapport au dollar et revient au-dessus de 1,32.

Les rendements de l'emprunt espagnol à 10 ans se sont parallèlement détendus, retombant sous les 5%, pour la première fois depuis mars 2012, à la suite d'une adjudication du Trésor espagnol qui s'est très bien passée.

Sur le marché du pétrole, le Brent est repassé sous la barre des 113 dollars qu'il avait franchie ce matin après l'annonce d'une forte baisse de la production saoudienne et les bons chiffres du commerce extérieur chinois.

Tangi Salaün pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...