Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes clôturent dans le rouge

Europe : Les Bourses européennes clôturent dans le rouge

Europe : Les Bourses européennes clôturent dans le rougeEurope : Les Bourses européennes clôturent dans le rouge

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé mercredi dans le rouge malgré l'élan du secteur de l'énergie après l'annonce du rachat de BG Group par Royal Dutch Shell, la première méga-fusion dans le secteur pétrolier depuis des années.

Les incertitudes autour de la dette grecque et une nouvelle baisse des cours du pétrole ont pesé sur une tendance longtemps indécise.

À Paris, le CAC 40 a perdu 14,33 points, soit 0,28%, à 5.136,86 points. À Francfort, le Dax a reculé de 0,72% et à Londres, le FTSE a cédé 0,35%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro abandonnent respectivement 0,04% et 0,69%.

Royal Dutch Shell, le numéro un britannique de l'énergie, a annoncé avoir conclu un accord pour racheter BG Group, l'ex-British Gas, pour 47 milliards de livres (64,34 milliards d'euros).

Cet annonce a fait grimper l'action BG de 26,6%. D'autres acteurs du secteur ont suivi le mouvement, comme Tullow Oil (+4,43%).

Shell, qui a accepté de payer le prix fort pour s'offrir sa cible, a reculé de 5,32%.

L'activité est riche dans le domaine des fusions et acquisitions, notamment dans les médias, où Vivendi explore l'opportunité d'acquérir Sky, selon plusieurs sources citées par Reuters.

Le groupe britannique de télévision payante, qui n'a pas commenté ces informations, a progressé de 1,56% en Bourse de Londres.

Le marché automobile a souffert de prises de bénéfices avec -2,14% pour Peugeot et -1,44% pour BMW.

Les cours du pétrole ont accentué leur recul après l'annonce d'une forte augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

A l'heure de la clôture en Europe, le contrat mai sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) perd 2,52 dollars ou 4,67% à 51,46 dollars et le Brent 2,19 dollars ou 3,18% à 56,85 dollars le baril.

Wall Street est orientée légèrement à la hausse mais il faudra certainement attendre 18h00 GMT et la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale pour voir se dessiner la tendance.

La Bourse de New York réagira en outre à l'annonce par le groupe pharmaceutique américain Mylan d'une offre de rachat non sollicitée de son compatriote Perrigo valorisant celui-ci à 28,9 milliards de dollars (26,7 milliards d'euros).

Sur le marché des changes, le dollar a marqué une pause après son rebond de la veille, progressant tout de même légèrement face à l'euro, qui évolue autour de 1,0823 dollar.

La situation de la Grèce préoccupe toujours les marchés et augmente l'attrait des valeurs refuge. Les rendements des Bunds allemands ont ainsi fléchi pour s'approcher de leurs planchers.

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...