Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes avancent légèrement à l'ouverture

Europe : Les Bourses européennes avancent légèrement à l'ouverture

Europe : Les Bourses européennes avancent légèrement à l'ouvertureEurope : Les Bourses européennes avancent légèrement à l'ouverture

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont débuté en légère hausse vendredi, au lendemain de l'engagement inattendu du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi de maintenir des taux d'intérêt très bas pour une période prolongée.

Les investisseurs sont rassurés, mais ils hésitent à prendre des positions importantes avant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis cet après-midi, à 12h30 GMT, au lendemain d'une journée fériée sur les marchés américains.

À Paris, l'indice CAC 40 avance encore de 0,31% à 3.821,14 points vers 7h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,45% et à Londres, le FTSE gagne 0,17%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,42%, soutenu par le secteur bancaire, qui progresse encore de 0,7%.

La Bourse de Lisbonne se stabilise après son rebond de la veille.

La BCE maintiendra ses taux à un niveau exceptionnellement bas pendant une période prolongée et elle pourrait même les réduire encore, a déclaré jeudi son président Mario Draghi, adressant ainsi aux marchés financiers des signaux d'une clarté sans précédent.

De même, le nouveau gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney a annoncé le maintien de son taux directeur à 0,5% et le montant de son programme de rachats d'actifs à 375 milliards de livres, tout en s'inquiétant de la récente hausse des taux longs.

Ces propos ont été largement salués sur les marchés européens jeudi après-midi, l'indice FTEuroFirst 300 ayant affiché sa plus forte hausse en 11 mois, tout en provoquant un affaiblissement de l'euro et de la livre sterling.

L'euro, passé sous la barre des 1,29 dollar après les déclarations de la BCE sur les taux, perd encore 0,19%, après avoir reculé de 0,9% jeudi, à son plus bas niveau en cinq semaines. La livre est elle aussi tombée à un nouveau plus bas de cinq semaines face au dollar, à 1,5013, vendredi matin.

Les futures sur Bund allemand se stabilisent avant les chiffres de l'emploi et le rendement des obligations souveraines à 10 ans du Portugal est retombé un moment sous la barre des 7% après avoir franchi les 8% mercredi, au plus fort de la crise politique au Portugal. Les rendements retombent également sur la dette italienne et espagnole après une période de tension dans la crainte que les difficultés portugaises ne dégénèrent en nouvelle crise de l'euro.

Le Premier ministre portugais a annoncé jeudi avoir trouvé une solution permettant d'assurer la stabilité de la coalition gouvernementale mais le contenu de cette "formule" reste à préciser pour apaiser les craintes d'une remise en cause du plan d'aide international.

Le raffermissement du dollar pèse sur les matières premières, mais le baril de Brent résiste, se maintenant au-dessus des 105,50 dollars, en attendant les chiffres de l'emploi qui, espèrent les investisseurs, devraient venir confirmer la reprise aux Etats-Unis, premier consommateur mondial de pétrole.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...