Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes accroissent leurs gains à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes accroissent leurs gains à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes accroissent leurs gains à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes accroissent leurs gains à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accroissent leurs gains à mi-séance mardi, dopées par l'annonce de résultats trimestriels supérieurs aux attentes dans un contexte de politiques monétaires ultra-accommodantes menées par les principales banques centrales.

À Paris, le CAC 40 gagne 21,58 points ou 0,55% à 3.928,62 points vers 11h05 GMT. À Londres, le FTSE avance de 0,43% tandis que la Bourse de Francfort, en hausse de 0,93%, a atteint un nouveau record depuis 2007, aidée par l'annonce d'une progression de 2,2% des commandes à l'industrie allemande en mars.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,76%.

A ce stade, les futures sur les indices américains laissent espérer également une ouverture positive à Wall Street, où le S&P-500 a atteint lundi un nouveau record à 1.1619 points.

"Il y a l'Allemagne et le reste de l'Europe", dit Christopher Aldous, directeur général de Evercore Pan Asset. "L'économie y est sous contrôle, les exportations augmentent hors de la zone euro, il y a une vraie dynamique positive".

L'indice européen des valeurs bancaires (+2,0%) affiche la plus fort progression sectorielle, tiré par Société Générale qui s'adjuge 6,36% en réaction à l'annonce d'un nouveau plan d'économies censé doper sa rentabilité après un premier trimestre difficile. HSBC progresse de 2,79% après avoir pratiquement doublé son bénéfice au premier trimestre tandis que Commerzbank (+1,9%) profite de l'annonce d'une perte moins forte qu'attendu.

Le chimiste Solvay bondit de 5,97%, la troisième plus forte hausse de l'indice parisien, le groupe ayant annoncé qu'il préparait sa sortie du segment des PVC en Europe en créant avec le groupe privé Ineos une coentreprise.

Contre la tendance, Alstom poursuit son recul, à 8,98%, accusant ainsi la plus forte baisse de l'EuroFirst 300, après avoir abaissé ses prévisions en raison des conditions économiques "dégradées" et d'un environnement concurrentiel "difficile".

Sur le marché des changes, l'euro est reparti à la hausse face au billet vert, montant jusqu'à 1,3128 dollar après l'annonce de la hausse de 2,2% des commandes à l'industrie allemande en mars. En milieu de journée il conserve un gain de 0,42%.

Le dollar s'effrite également, de 0,17%, face à la monnaie japonaise et évolue désormais juste au-dessus de la barre des 99 yens, après avoir enregistré lundi une troisième séance consécutive de hausse.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bund allemand sont en repli (-0,40%) après les chiffres encourageants de l'économie allemande. Le marché attend dans l'après-midi l'émission d'un emprunt portugais à 10 ans, une première depuis le sauvetage du pays en 2011.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent est en léger repli mais évolue au dessus des 105 dollars le baril, la forte hausse de la séance précédente encourageant les investisseurs à prendre leurs profits.

Constance De Cambiaire pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...