Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont accentué leurs pertes vendredi à mi-séance et Wall Street est attendue en léger recul, dans des marchés affectés par l'annonce d'un nouveau ralentissement de l'inflation en zone euro, qui relance les spéculations de baisse des taux lors de la prochaine réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, l'indice CAC 40 perd de 1,31% à 4.125,05 points vers 11h30 GMT. À Francfort, le Dax cède 1,75% et à Londres, le FTSE abandonne 1,17%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 se replie 1,5%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,4% à 0,85%, dans des marchés occupés par de nouveaux résultats. Amazon.com chutait lourdement jeudi en après-Bourse à la suite de résultats inférieurs aux attentes et Google reculait également.

La hausse des prix de détail dans la zone euro a ralenti en janvier contrairement aux attentes, en raison surtout d'un net recul des coûts de l'énergie, une évolution qui devrait compliquer les efforts de la BCE pour soutenir la reprise de l'économie des 18 pays membres.

Sur le marché des changes, l'euro perd du terrain face au dollar et au yen après ces annonces, tandis que le rendement de l'emprunt obligataire allemand Bund à 10 ans a touché un creux de six mois.

"(Le chiffre d'inflation) devrait alimenter les spéculations selon lesquelles la BCE pourrait prendre de nouvelles mesures pour lutter contre la désinflation dans les mois à venir et donc peser sur l'euro", souligne Josh O'Byrne, responsable de la stratégie chez Citibank à Londres.

Outre son statut de valeur refuge, le yen est soutenu par la hausse de l'inflation au Japon à un pic de 5 ans.

En ce dernier jour du mois, les investisseurs sont prudents, d'autant que l'annonce mercredi d'une nouvelle baisse des rachats d'actifs de la Réserve fédérale américaine a ravivé la défiance vis-à-vis des marchés émergents.

Ils ont retiré neuf milliards de dollars (6,64 milliards d'euros) des fonds d'actions et d'obligations des marchés émergents, les fonds investis en actions ayant subi leur plus grosse sortie de capitaux en deux ans et demi, selon des données d'EPFR Global rapportés par les banque.

L'indice MSCI des marchés émergents se replie de 0,6%.

La saison des résultats s'accélère en Europe et joue dans les deux sens.

D'un côté, le secteur du luxe limite les pertes, particulièrement à Paris, après la publication de résultats de LVMH marqués par une bonne dynamique chez Vuitton et une hausse de 7% du dividende. LVMH s'adjuge 5,85%, plus forte hausse du CAC, suivie de Kering (+1,10%).

De même, l'opérateur télécoms britannique BT prend 2,4% après avoir renoué avec la croissance de son chiffre d'affaires.

De l'autre, Electrolux chute de 8,25%, plus forte baisse du Stoxx 600, sanctionné après la publication de résultats en baisse plus marquée que prévu. Toutefois, le numéro deux mondial de l'électroménager anticipe une légère reprise de la demande en Europe cette année.

Selon StarMine SmartEstimates, les résultats des composantes du STOXX Europe 600 devraient être, en moyenne, en retrait de 2,5% sur le consensus.

Le Brent accentue son recul et perd 1,30 dollar le baril après ses gains de jeudi à la faveur du PIB américain et du temps froid aux Etats-Unis.

Sur le plan macroéconomique, les investisseurs attendent les dépenses des ménages américains et l'indice Reuters-Michigan du mois de janvier.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...