Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les bourses européennes accentuent leur recul à la mi-journée

Europe : Les bourses européennes accentuent leur recul à la mi-journée

Europe : les bourses européennes accentuent leur recul à la mi-journéeEurope : les bourses européennes accentuent leur recul à la mi-journée

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes creusent leurs pertes à mi-séance, les inquiétudes suscitées par la dette espagnole ramenant la crise de la zone euro sur le devant de la scène et encourageant les prises de bénéfices après deux séances de hausse.

À Paris, le CAC 40 perdait 0,95% à points vers 12h45. À Francfort, le Dax abandonnait 0,46% et à Londres, le FTSE 0,56%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 reculait de 1,14%.

Les services aux collectivités signent la plus forte baisse sectorielle, plombés par EDF (-4,13%) et RWE (-3,85%), pour lesquelles UBS a abaissé ses recommandations, respectivement à "vendre" et "neutre.

A contrario, le secteur de l'automobile (+0,10%) est l'un des rares, avec la chimie, à rester dans le vert.

Aux valeurs encore, EADS accroît encore ses gains (+3,56%), grâce au relèvement de recommandation de Goldman Sachs, passé à "acheter".

Sur le marché des changes, l'euro accentue ses pertes par rapport au dollar -retombant autour de 1,2230- et touche un plus bas de sept semaines face au yen, alors que la monnaie unique apparaît de plus en plus vulnérable face à la crise de la dette en Espagne, malgré l'adoption probable ce vendredi par l'Eurogroupe du plan de sauvetage des banques espagnoles.

En dépit de cette perspective, le rendement de la dette espagnole à dix ans qui s'était un peu détendu en début de séance, est reparti à la hausse à 7,12% vers 12h30.

Les violentes manifestations contre les nouvelles mesures d'austérité jeudi soir renforcent les doutes sur la capacité de Madrid à tenir ses objectifs de réduction du déficit budgétaire et à moyen terme à refinancer sa dette sans aide extérieure.

La désaffection pour l'Espagne profite aux futures sur Bunds, qui ont franchi vers 12h00 le seuil de résistance de 145,50, en hausse de plus de 40 ticks. Le prochain seuil est à 147,74, selon les analystes techniques d'UBS.

Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...