Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses de la zone euro dans le vert, Londres en baisse

Europe : Les Bourses de la zone euro dans le vert, Londres en baisse

Europe : Les Bourses de la zone euro dans le vert, Londres en baisseEurope : Les Bourses de la zone euro dans le vert, Londres en baisse

PARIS/LONDRES (Reuters) - A l'exception du marché londonien, en léger recul, les Bourses européennes évoluent dans le vert lundi à la mi-séance, rassurées par la stabilisation du yuan et l'approbation par la zone euro du nouveau plan d'aide à la Grèce, tandis que Wall Street est attendue peu changée à l'ouverture.

Vers 12h50, le CAC 40 gagne 0,47% (23,14 points) à 4.979,61 points à Paris et le DAX avance de 0,34% à Francfort. En revanche, à Londres, le FTSE recule de 0,11%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro avancent respectivement 0,25% et 0,37%.

La validation vendredi par l'Eurogroupe d'un nouveau plan de renflouement pour la Grèce soutient la Bourse d'Athènes, qui avance de 0,67%, ainsi que les valeurs bancaires de la zone euro, dont l'indice sectoriel progresse de 0,54%.

Aux valeurs, Alstom enregistre la plus forte hausse du FTSEurofirst 300 avec un gain de 6,9%, le marché saluant une information de l'agence Reuters selon laquelle General Electric devrait obtenir le feu vert des autorités européennes pour le rachat de la branche énergie du groupe français.

Le dollar progresse de 0,21% face à un panier de devises de référence, avec l'apaisement des craintes autour de la devise chinoise, les investisseurs concentrant toujours leur attention sur le calendrier qu'adoptera la Réserve fédérale pour relever ses taux.

L'euro recule de 0,14% face au dollar, alors que la perspective d'un vote de confiance se précise en Grèce.

Le contrat septembre sur le brut léger texan (West Texas Intermediate, WTI) abandonne près de 1%, affecté par les inquiétudes persistantes sur le ralentissement de la croissance chinoise, l'offre surabondante ainsi que la contraction de l'économie japonaise au deuxième trimestre.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street sans grand changement, les investisseurs s'interrogeant sur le degré de probabilité d'un relèvement des taux dès le mois prochain.

(Sudip Kar-Gupta; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...