Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Le secteur privé de la zone euro renoue avec la croissance

Europe : Le secteur privé de la zone euro renoue avec la croissance

Europe : L'industrie allemande à nouveau en croissanceEurope : L'industrie allemande à nouveau en croissance

par Jonathan Cable

LONDRES (Reuters) - Le secteur privé de la zone euro a renoué avec la croissance en juillet, laissant entrevoir une faible progression du produit intérieur brut au troisième trimestre, montrent les enquêtes auprès des directeurs d'achat publiées mercredi par Markit.

Les économistes s'attendent à ce que le PIB de la zone euro ait stagné au deuxième trimestre, sortant de la récession qui avait débuté à la fin 2011.

Les indices PMI préliminaires de Markit pour l'Allemagne, la France et la zone euro en juillet laissent espérer une croissance de 0,1% au troisième trimestre, qui confirmerait la sortie de récession.

L'indice PMI composite, calculé à partir des réponses de milliers d'entreprises et considéré comme un indicateur fiable de la croissance, a atteint ce mois-ci un plus haut de 18 mois de 50,4 dans sa version préliminaire, contre 48,7 en juin, repassant pour la première fois depuis janvier 2012 au-dessus du seuil de 50 à partir duquel il rend compte d'une expansion.

C'est mieux que la plus optimiste des estimations des 25 économistes interrogés par Reuters, qui tablaient en moyenne sur un indice à 49,1.

"C'est un tableau très encourageant", dit Chris Williamson, économiste chez Markit. "L'Allemagne mène la danse suivie de la France mais même la périphérie (...) voit son secteur manufacturier renouer avec la croissance."

L'indice PMI flash du secteur manufacturier a franchi la barre des 50 pour la première fois depuis deux ans pour atteindre 50,1, contre 48,8 en juin et 49,1 prévu. Les entrées de commandes ont augmenté pour la première fois depuis mai 2011 et le sous-indice de la production a bondi à 52,3, au plus haut depuis juin 2011.

CONTRACTION RALENTIE EN FRANCE

L'indice PMI flash des services a progressé à 49,6 contre 48,3, dépassant là aussi le consensus qui était à 48,7.

Signe d'une confiance accrue dans l'avenir, le sous-indice qui mesure les anticipations des entreprises de services a atteint un plus haut de trois mois à 56,9 contre 55,8 en juin.

En Allemagne, l'indice PMI manufacturier a atteint 50,3 dans sa version préliminaire, repassant pour la première fois depuis février le seuil de 50, et l'indice composite qui intègre aussi les services est monté à un plus haut de cinq mois à 52,8.

En France, les indices préliminaires de Markit sont également ressortis supérieurs aux attentes mais en restant sous la barre de 50, dénotant ainsi une poursuite de la contraction de l'activité mais à un rythme ralenti. L'indice manufacturier est remonté à 49,8 et celui des services à 48,3, donnant un PMI composite à 48,8, au plus haut depuis 17 mois.

"Les entreprises françaises sont en mesure de gagner des contrats à l'exportation, augmentent leur chiffre d'affaires et sont plus compétitives", relève Chris Williamson.

Malgré l'amélioration des conditions économiques, le secteur privé de la zone euro a continué de perdre des emplois en juillet, quoiqu'au rythme le plus faible depuis 16 mois.

"L'emploi met souvent du temps pour repartir à la hausse", tempère l'économiste de Markit. "Il évolue dans la bonne direction, on commence à voir la lumière au bout du tunnel et d'ici la fin de l'année le taux de chômage pourrait commencer à refluer."

Les indices définitifs de Markit pour le mois de juillet seront publiés le 1er août.

Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...