Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : La récession menace de s'aggraver dans la zone euro

Europe : La récession menace de s'aggraver dans la zone euro

Europe : La récession menace de s'aggraver dans la zone euroEurope : La récession menace de s'aggraver dans la zone euro

par Jonathan Cable PARIS/LONDRES (Reuters) - L'activité du secteur privé dans la zone euro n'a connu qu'une légère amélioration en avril, ce qui laisse craindre une aggravation de la récession au deuxième trimestre, montrent les résultats publiés lundi de plusieurs enquêtes mensuelles Markit.

Les enquêtes effectuées auprès des directeurs d'achat montrent par ailleurs que le secteur privé allemand est à son tour en contraction et qu'il n'échappe plus désormais au marasme qui affecte les entreprises en France, en Italie et en Espagne.

L'indice composite PMI Markit de la zone euro, qui rassemble service et industrie manufacturière, est ressorti en légère hausse à 46,9 contre 46,5 en mars mais il demeure bien en dessous de la barre des 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité.

Même si l'indice définitif est supérieur à l'estimation initiale de 46,5 donnée fin avril, il reste nettement inférieur aux chiffres enregistrés en janvier et février.

"Le PMI laisse penser que la récession dans la zone euro va probablement s'aggraver de nouveau au deuxième trimestre, après s'être ralentie lors du premier", estime Chris Williamson, économiste en chef de Markit. "Le PMI est globalement cohérent avec une baisse du PIB au rythme de 0,4% à 0,5% par trimestre."

La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé la semaine dernière son principal taux d'intérêt à 0,5% afin de soutenir l'économie de la zone euro, qui s'est probablement contractée de nouveau au premier trimestre 2013, connaissant ainsi un an et demi de récession ininterrompue.

La première estimation du PIB des 17 pour janvier-mars est attendue le 15 mai.

L'ALLEMAGNE TOUCHÉE À SON TOUR

"La BCE a répondu à la crise en baissant les taux d'intérêt à leur plus bas niveau jamais enregistré mais on a du mal à croire qu'une simple réduction de 25 points de base, alors que les taux étaient déjà peu élevés, va avoir un effet sensible sur une économie qui se contracte autant", ajoute Chris Williamson.

L'Allemagne, première économie de la zone euro, a enregistré en avril la première contraction de l'activité de son secteur privé en cinq mois, en particulier à cause d'un fort déclin dans les services dont le sous-indice a baissé à 49,6 contre 50,9 en mars.

"Une nouvelle baisse de l'activité des services en avril, ainsi qu'une chute de la production manufacturière, font craindre que l'économie allemande ne parvienne pas à croître au second trimestre", prévient Tim Moore, économiste chez Markit.

La France, l'Italie et l'Espagne, respectivement deuxième, troisième, et quatrième économies de la région, ont toutes subi une nouvelle contraction des services le mois dernier.

Dans l'ensemble, le sous-indice des services dans la zone euro n'a connu qu'une légère amélioration en avril à 47,0, contre 46,4 le mois précédent, alors que le secteur représente près de la moitié de l'économie de la région.

Les entreprises de services ont en outre baissé leurs prix le mois dernier au rythme le plus élevé depuis la fin de l'an dernier. L'indice des prix a reculé à 47,1 contre 47,8 en mars.

L'indice PMI de la zone euro laisse aussi craindre une aggravation du chômage, le sous-indice de l'emploi ayant baissé le mois dernier à 47,4 contre 47,7 en mars. Il est inférieur à 50 depuis maintenant 16 mois.

Jonathan Cable, Julien Dury pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...