Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : La recapitalisation bancaire inclura 46 milliards déjà promis

Europe : La recapitalisation bancaire inclura 46 milliards déjà promis

tradingsat

BRUXELLES (Reuters) - Les 110 milliards d'euros dont les banques européennes pourraient avoir besoin pour renforcer leur capital devraient inclure quelque 46 milliards déjà promis à l'Irlande, à la Grèce et au Portugal pour leurs établissements de crédit, a-t-on appris dimanche de sources européennes.

Lors d'une réunion des ministres des Finances européens, samedi, le président de la nouvelle Autorité bancaire européenne (ABE) a indiqué que les pays sous programme d'aide représentaient 38% du déficit global en capital du système bancaire européen, qu'il a estimé à 110 milliards d'euros, a-t-on indiqué à Reuters.

Une autre source européenne a confirmé le projet d'inclure les 46 milliards promis par l'Union européenne et le Fonds monétaire international à l'Irlande, la Grèce et le Portugal pour leurs banques, et dont une partie a déjà été versée, dans ce plan de recapitalisation.

"La totalité des besoins des banques de tous les pays sous assistance est prise en compte", a-t-on déclaré.

Le sujet doit encore être discuté avant le nouveau sommet européen prévu mercredi mais les marchés, qui souhaitent voir des banques européennes disposer du maximum de fonds propres pour résister à la crise actuelle, pourraient mal réagir à genre d'annonces.

Elle aurait en outre pour effet de mettre une large part du fardeau de la recapitalisation sur les banques espagnoles, italiennes et françaises qui, selon l'une des sources, totalisent pour 45% des besoins en capitaux identifiés au niveau européen par des contrôles récents.

"Le problème est que quand vous affichez des chiffres chocs, cela fait croire que l'argent est là", a dit une des sources en évoquant les réticences des grands argentiers européens à afficher publiquement des objectifs de recapitalisation. "Mais les gouvernements n'ont pas l'argent", souligne-t-on.

Lors de la réunion de samedi, les ministres ont préparé un document remis dimanche aux chefs d'Etat et de gouvernement présentant différentes options pour l'octroi aux banques de nouvelles garanties publiques afin de faciliter leur recherche de financement sur des marchés très tendus.

Parmi les modèles examinés, qui viendraient en complément du mouvement de recapitalisations, l'un, qui consisterait à coordonner des garanties publiques sous l'égide de l'ABE, a de bonnes chances d'être agréé.

"A ce stade, c'est le modèle préféré", a-t-on assuré.

John O'Donnell, version française Yann Le Guernigou, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...