Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : La commission refuse toute division de l'ue ou de la zone euro

Europe : La commission refuse toute division de l'ue ou de la zone euro

Europe : la commission refuse toute division de l'ue ou de la zone euroEurope : la commission refuse toute division de l'ue ou de la zone euro

BRUXELLES (Reuters) - Une intégration européenne accrue est nécessaire pour surmonter les défis posés par la crise de la dette souveraine mais ce processus ne doit pas être vecteur de divisions dans la zone euro ou dans l'Union européenne, a déclaré jeudi une porte-parole de la Commission européenne.

"Un ralentissement du processus d'intégration n'est pas une option en raison des défis auxquels nous faisons face. Mais c'est un processus ouvert, pas un processus exclusif ou qui crée des divisions", a déclaré Pia Ahrenkilde Hansen.

Citant un discours prononcé mercredi soir par le président de la Commission José Manuel Barroso, elle a déclaré qu'une scission de ma zone euro ou de l'Union européenne ferait dans un premier temps chuter de moitié le PIB de l'Union européenne.

Une division provoquerait une contraction de 3% de l'économie allemande et la réduction de la zone euro à ses principaux Etats se traduirait par la perte d'un million d'emplois dans la zone euro, a-t-elle dit.

Selon plusieurs sources, Paris et Berlin ont travaillé ces dernière semaines sur l'hypothèse d'une redéfinition radicale de la zone euro autour d'un noyau fédéral.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...