Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : La ce envisage de réformer les chambres de compensation

Europe : La ce envisage de réformer les chambres de compensation

Europe : la ce envisage de réformer les chambres de compensationEurope : la ce envisage de réformer les chambres de compensation

par Huw Jones

LONDRES (Reuters) - Les opérateurs boursiers intégrés verticalement vont voir leur activité ouverte à la concurrence, peut-on lire dans un projet de réglementation de l'Union européenne (UE) qui devrait satisfaire des pays comme la Grande-Bretagne mais déplaire à des groupes tels que Deutsche Börse.

La Commission européenne doit dévoiler le mois prochain un projet de réforme de sa directive concernant les marchés d'instruments financiers (MiFID). Un document circulant à Bruxelles et consulté par Reuters, prévoit des "améliorations ambitieuses" au texte actuel, adopté il y a environ quatre ans.

La Commission y propose d'abattre les barrières qui empêchent les banques et les investisseurs de pouvoir décider vers quelles structures se tourner pour jouer le rôle de chambres de compensation.

"Les Etats membres devraient exiger que les groupes d'investissements d'autres pays membres aient le droit d'accéder aux systèmes centraux de contrepartie, de compensation et de règlement sur leur territoire", peut-on lire.

L'accès devrait être garanti sur la même base "non-discriminatoire" que pour les utilisateurs ressortissants du pays.

En outre, ce projet de MiFID II prévoit également de mettre un frein au trading à haute fréquence, une forme de trading ultra-rapide qui représente de large portions des volumes échangés sur les marchés mais dont les régulateurs craignent qu'elle entraîne de nouveaux risques et laisse la porte ouverte à de possibles manipulations du marché.

Jean Décotte pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...