Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : L'ue veut que les pays du g20 augmentent les ressources du fmi

Europe : L'ue veut que les pays du g20 augmentent les ressources du fmi

Europe : l'ue veut que les pays du g20 augmentent les ressources du fmiEurope : l'ue veut que les pays du g20 augmentent les ressources du fmi

COPENHAGUE (Reuters) - Les responsables de l'Union européenne espèrent que les dirigeants des pays du G20 se mettront d'accord pour contribuer davantage aux ressources du FMI en avril après l'accord conclu vendredi sur l'augmentation de la puissance du pare-feu financier de la zone euro.

Le Fonds monétaire international cherche à doubler son trésor de guerre via la levée de 600 milliards de dollars de ressources nouvelles pour aider les pays aux prises aux retombées de la crise de la dette dans la zone euro.

Mais la plupart des pays du G20 ont dit qu'avant qu'ils injectent de l'argent fais dans le FMI, la zone euro devait d'abord mettre plus d'argent pour résoudre la crise de la dette souveraine.

C'est ce qu'ont fait vendredi les ministres des Finances des 17 pays de la zone euro en se mettant d'accord pour porter de 500 à 700 milliards d'euros la capacité combinée des deux fonds de sauvetage.

"Il est important de faire en sorte que le FMI ait suffisamment de ressources pour jouer son rôle systémique dans l'économie mondiale et l'accord d'hier au sein de l'Eurogroupe (...) est très important à cet égard", a déclaré à la presse la ministre danoise de l'Economie Margrethe Vestager, dont le pays assure la présidence tournante de l'Union européenne.

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20 doivent discuter d'une augmentation des ressources du FMI le 22 avril à Washington.

"C'est le moment pour accroître les ressources du FMI. C'est dans l'intérêt de tous les pays, l'accent est mis sur l'Europe, mais il est très important de reconnaître qu'il y a également des vulnérabilités dans d'autres parties du globe," a ajouté la ministre.

"Je pense et j'espère - et c'est ce à quoi nous travaillons - que nous parviendrons à un accord en avril", a-t-elle ajouté.

"Nous Européens, pouvons nous rendre aux réunions de printemps à Washington le sentiment du devoir accompli", a pour sa part déclaré Jörg Asmussen, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

Cinq grands pays émergents, dit les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), ont toutefois dit qu'ils ne soutiendraient une augmentation que s'il leur était accordé une voie plus importante au sein du FMI.

La zone euro a déjà dit qu'elle contribuerait à hauteur de 150 milliards d'euros aux ressources accrues du FMI. La république tchèque contribuera à hauteur de 1,5 milliard d'euros, le Danemark de 5,3 milliards, la Pologne de 6,3 milliards et la Suède de 6,9 milliards d'euros.

"L'UE appelle les autres pays du G20 et les membres du FMI financièrement solides à contribuer à cet effort", lit-on dans un document préparatoire à la réunion de Washington.

Jan Strupczewski, Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...