Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : L'industrie européenne confirme son redressement

Europe : L'industrie européenne confirme son redressement

Europe : L'activité manufacturière allemande à un pic de 2 ansEurope : L'activité manufacturière allemande à un pic de 2 ans

par Jonathan Cable

LONDRES (Reuters) - Un afflux de nouvelles commandes a permis à l'activité manufacturière de la zone euro d'enregistrer en août sa plus forte croissance depuis juin 2011, seule la France faisant exception avec une légère contraction, selon l'enquête mensuelle publiée lundi par l'institut Markit.

Les entrées de commandes ont progressé à leur rythme le plus élevé depuis mai 2011, laissant prévoir une poursuite de l'embellie.

L'indice PMI des directeurs d'achat du secteur manufacturier a finalement progressé à 51,4 pour la zone euro en août contre 50,3 en juillet, après avoir été annoncé en première estimation à 51,3.

L'indice avait repassé en juillet le seuil des 50 - marquant la séparation entre contraction et expansion - pour la première fois depuis février 2012, confirmant le retour à la croissance du secteur manufacturier après un an et demi de récession.

A 51,4, il est à son meilleur niveau depuis juin 2011.

"La hausse est encore modeste mais l'amélioration des conditions d'activité est la plus importante depuis un peu plus de deux ans, et la progression des entrées de commandes est de bon augure pour septembre", a commenté Chris Williamson, chef économiste chez Markit.

Le sous-indice de la production, considéré comme un indicateur fiable de la croissance, a atteint 53,4, un plus haut depuis mai 2011, contre 52,3 en juillet.

Celui des entrées de commandes a bondi à 53,3, son meilleur niveau depuis mai 2011 également, contre 50,8 en juillet mais l'amélioration des perspectives d'activité n'a pas encore d'incidence sur l'emploi : les industriels ont réduit leurs effectifs en août pour le 19e mois consécutif et à un rythme accéléré par rapport à juillet.

"La réticence des entreprises à embaucher s'explique par la nécessité pour elles de réduire leurs coûts afin de renforcer leur compétitivité et de compenser la hausse des prix du pétrole", a relevé Chris Williamson. "Cela suggère qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire avant que la reprise n'entraîne une amélioration significative du marché du travail."

L'INDUSTRIE FRANÇAISE MARQUE LE PAS

En Allemagne, l'indice PMI manufacturier a atteint 51,8 en août, son meilleur niveau depuis juillet 2011, mais en France il est resté à 49,7 comme en juillet, sous la barre des 50, montrant que le redressement enregistré ces derniers mois après les plus bas du début de l'année marque le pas.

Les nouvelles commandes ont continué de baisser mais leur repli est le plus faible depuis juin 2011, laissant espérer une amélioration.

"Bien que la production manufacturière française reparte à la baisse en août, la stabilisation du volume des nouvelles commandes témoigne d'un raffermissement de la demande sous-jacente", a noté Jack Kennedy, économiste de Markit.

L'amélioration la plus franche, hors zone euro, est venue d'outre-Manche avec un bond du PMI manufacturier britannique à 57,2 en août, au plus haut depuis février 2011, et une progression des entrées de commandes sans équivalent depuis 1994.

Les bonnes nouvelles viennent aussi des pays dits périphériques de la zone euro.

Le secteur manufacturier espagnol a ainsi renoué avec la croissance en août pour la première fois depuis avril 2011, avec un indice PMI à 51,1 contre 49,8 en juillet, et l'activité manufacturière italienne a progressé pour le deuxième mois consécutif, l'indice montant à 51,3 contre 50,4.

Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...