Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Hausse des marchés européens, Paris gagne 0,94% sur la semaine

Europe : Hausse des marchés européens, Paris gagne 0,94% sur la semaine

Europe : Hausse des marchés européens, Paris gagne 0,94% sur la semaineEurope : Hausse des marchés européens, Paris gagne 0,94% sur la semaine

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, dans le sillage de la Bourse de Paris, portée à son plus haut niveau depuis l'été 2008 par le bon accueil réservé à une nouvelle série de résultats.

Le CAC 40 parisien a fini la journée sur un gain de 0,59% (+25,57 points) à 4.381,06 après avoir inscrit un nouveau plus haut de cinq ans et demi à 4.383,15. Le marché français a notamment été tiré par Technip (+2,5%) et Saint-Gobain (+3,77%, meilleure performance du CAC comme du du FTSEurofirst 300) après plusieurs relèvements d'objectifs par des analystes en réaction à leurs résultats financiers.

Autre vedette du jour, Valeo a bondi de 12,63%, retrouvant des niveaux sans précédent depuis plus de 15 ans après ses résultats annuels, en nette progression.

A Londres, le Footsie britannique a progressé de 0,37% et à Francfort, le Dax a pris 0,40%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 avançait de 0,32% et le FTSEurofirst 300 de 0,31%.

Sur l'ensemble de la semaine, le CAC 40 a progressé de 0,94%, sa quatrième performance hebdomadaire positive d'affilée, portant à 1,98% sa hausse depuis le début de l'année. Le FTSEurofirst 300 a gagné 0,8% en une semaine et prend 2,02% depuis le 1er janvier.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était en légère hausse, portée entre autres par les résultats supérieurs aux attentes de plusieurs sociétés comme Priceline (+3,6%).

Le Dow Jones gagnait 0,27%, le Standard & Poor's-500 0,29% et le Nasdaq Composite 0,33%. Tous trois sont en passe d'afficher leur troisième semaine consécutive de progression et le S&P-500 est tout proche d'un nouveau plus haut historique.

Le marché américain n'a pas réagi à l'annonce d'une baisse plus marquée qu'attendu des reventes de logements aux Etats-Unis le mois dernier, à leur plus bas niveau depuis juillet 2012.

"Les marchés ont fini par accepter le fait que l'économie américaine est en croissance modérée et que l'inflation devrait rester contenue. C'est une conjonction favorable pour les actions et les autres actifs à risque", explique Steven Einhorn, vice-président du hedge fund Omega Advisors.

Le dollar est pratiquement stable face aux autres grandes devises mais devrait afficher sa première hausse hebdomadaire en trois semaines.

Sur le marché obligataire européen, les rendements à dix ans italien et espagnol sont revenus à leur plus bas niveau depuis huit ans, à 3,61% et 3,55% respectivement, bénéficiant de l'anticipation d'un nouvel assouplissement de la politique de la Banque centrale européenne (BCE) après les indices PMI flash inférieurs aux attentes publiés jeudi pour la zone euro.

Le marché attend en fin de journée les conclusions de Moody's sur sa revue de la note souveraine de l'Espagne.

Si le Brent est revenu sous le seuil des 110 dollars le baril, il devrait enregistrer sa meilleure clôture hebdomadaire depuis début janvier, les perturbations dans la production en Libye et au Soudan du Sud continuant de soutenir les cours.

Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...