Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Des vérifications vont être faites sur un tiers des a380

Europe : Des vérifications vont être faites sur un tiers des a380

Europe : des vérifications vont être faites sur un tiers des a380Europe : des vérifications vont être faites sur un tiers des a380

par Tim Hepher et Axelle du Crest

PARIS (Reuters) - L'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a demandé vendredi des inspections d'urgence sur un tiers des Airbus A380, soit 22 appareils, après la découverte de micro-fissures sur les ailes du plus gros avion de ligne au monde.

Les inspections préconisées devraient se faire en deux temps. Les appareils utilisés le plus fréquemment, qui ont effectué au moins 1.800 décollages et atterrissages, devront être examinés d'ici quatre jours. Le processus mettra les appareils hors service pendant 24 heures.

Pour les autres appareils, les inspections devront être menées dans un délai de six semaines.

Trois compagnies semblent concernées: Singapore Airlines, Emirates et Air France.

Au total, Airbus a vendu 253 A380 dont le prix catalogue est de 390 millions de dollars. Soixante-huit appareils sont en service.

L'EASA a agi après la découverte par Airbus, filiale d'EADS, de deux séries de fissures sur les A380 à deux semaines d'intervalle et à peine quatre ans après l'entrée en service de cet énorme appareil pouvant transporter 525 passagers.

Le second type de fissure est "plus important" que les premières et pourrait apparaître sur d'autres appareils si le problème n'est pas résolu, précise l'agence européenne.

"Cette situation, si elle n'est pas détectée et corrigée, pourrait affecter l'intégrité structurelle de l'avion", estime l'EASA.

Il n'a pas eu de réaction immédiate d'Airbus. Mais son président exécutif s'était exprimé jeudi.

"C'est embarrassant, mais nous ferons tout pour nous assurer que la sécurité n'est pas mise en péril", avait déclaré Tom Enders sur la chaîne de télévision CNN.

"Nous avons d'ores et déjà développé une solution de réparation et c'est ce que nous appliquerons sur les divers appareils si nécessaire", avait-il déclaré jeudi

SINGAPORE AIRLINES CONFIRME

Il y a un peu plus d'un an, en novembre 2010, une explosion sur un moteur Rolls-Royce d'un A320 de Qantas avait fait les gros titres de la presse. C'est lors d'une réparation sur le même appareil que des fissures sur l'aile étaient apparues une première fois.

Jeudi, Airbus a indiqué avoir décelé des criques (petites fissures) supplémentaires sur des ailes du très gros porteurs de l'A380.

Singapore Airlines a pris livraison du premier A380 en décembre 2007, suivie d'Emirates et de Qantas.

Les appareils ne subiront pas forcément les inspections dans l'ordre dans lequel ils ont été livrés. Qantas, par exemple, utilise l'A380 sur de grandes distances au-dessus du Pacifique avec proportionnellement moins de décollages et d'atterrissages que pour les appareils utilisés sur des plus courtes distances.

Air France a d'abord affecté l'A380 sur la liaison Paris-Londres dans le but de perfectionner les opérations en cabine. La compagnie française n'a pas fait de commentaire à propos de la publication de la recommandation de l'EASA.

Singapore Airlines a confirmé qu'elle mènerait des vérifications.

"La sécurité de nos clients et des équipages est notre priorité numéro un et nous ferons en sorte de prendre toute action qui sera nécessaire pour la poursuite d'une exploitation sûre de notre flotte d'A380", indique la compagnie singapourienne dans un communiqué.

La compagnie sud-coréenne Asiana Airlines, qui veut introduire six A380 dans sa flotte entre 2014 et 2017, a fait savoir qu'elle ne modifiait pas son programme tant qu'elle n'aurait pas le résultat des enquêtes sur les fissures.

Korean Air, China Southern et Lufthansa exploitent également des A380.

Wilfrid Exbrayat et Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...