Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Début de semaine en douceur

Europe : Début de semaine en douceur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Privés de catalyseurs, les marchés actions européens entament à la baisse une semaine qui sera a priori calme tant du point de vue macroéconomique que de celui des entreprises.

Vers 11h30, le CAC 40 abandonne environ 0,3%, tandis que le Footsie 100 et le Dax cèdent respectivement 0,4 et 0,8%. A Zürich, le SMI se replie de 0,3% et la baisse est de l'ordre de 0,1% à Bruxelles, Madrid et Milan.

La victoire du 'non' au référendum sur l'indépendance de l'Ecosse et les propos rassurants de Janet Yellen quant à la politique monétaire future de la Fed désormais bien digérés, les opérateurs européens sont enclins à prendre une partie de leurs bénéfices après les hausses de mercredi et jeudi. Ils ne disposent par ailleurs d'aucun catalyseur pour préserver la dynamique haussière.

'On a essuyé quelques pertes dans la nuit en Asie en raison d'inquiétudes sur la santé de l'économie en Chine et les investisseurs en profitent pour prendre quelques profits ce matin', explique un gérant.

'Par ailleurs, les investisseurs ont été déçus suite aux propos du Ministre des Finances chinois qui a déclaré que le gouvernement ne devrait pas apporter de grands changements politiques malgré une certaine pression sur la croissance', poursuivent les équipes de Saxo Banque, qui soulignent également que 'cette semaine s'annonce relativement calme en annonces'.

Les derniers développements en provenance d'Ukraine et d'Irak devraient à cet égard être tout particulièrement suivis d'ici vendredi.

En attendant, les marchés européens prendront connaissance en milieu d'après-midi du chiffre des logements anciens aux Etats-Unis en août.

Du côté des valeurs, Tesco décroche de 8,2% à 210,9 pence après l'annoncé tonitruante aujourd'hui de la découverte de 'sérieuses irrégularités' qui ont abouti à un gonflement artificiel de ses bénéfices au cours des derniers mois.

A Francfort, Siemens (-0,5% à 95,9 euros) a pour sa part officialisé son intention d'acquérir Dresser-Rand, un fabricant américain d'équipements pour le secteur énergétique. Le conglomérat allemand entend proposer 83 dollars pour chaque action du groupe, soit l'équivalent d'une valeur d'entreprise totale de l'ordre de 7,6 milliards de dollars (environ 5,8 milliards d'euros).

Enfin, à Paris, Montupet (+4,7% à 57,3 euros) signe la plus forte progression du jour sur le SBF 120 à la faveur de comptes semestriels remarquables et de perspectives très encourageantes.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...