Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Bruxelles va analyser l'excédent courant allemand, dit Barroso

Europe : Bruxelles va analyser l'excédent courant allemand, dit Barroso

Europe : Bruxelles va analyser l'excédent courant allemand, dit BarrosoEurope : Bruxelles va analyser l'excédent courant allemand, dit Barroso

PARIS (Reuters) - La Commission européenne devrait "en principe" lancer mercredi une analyse des déséquilibres économiques de l'Allemagne, qui affiche depuis 2007 un excédent courant supérieur à 6%, a déclaré lundi José Manuel Barroso, le président de l'exécutif communautaire.

La commission européenne estime qu'un excédent courant supérieur à 6% est excessif et peut constituer une menace pour la stabilité de la zone euro.

"Nous avons l'intention (...) de faire une analyse en profondeur, ce n'est pas une enquête dans le sens judiciaire du terme", a expliqué le président de la Commission européenne sur LCI.

"On va décider ça mercredi, en principe on va le faire", a-t-il ajouté. "Il y a des indicateurs sur les déséquilibres macro-économiques, c'est vrai que l'excédent de l'Allemagne est au-dessus de ce qui est normal".

L'excédent courant allemand, également critiqué la semaine dernière par les Etats-Unis, est alimenté principalement par l'excédent de sa balance commerciale, qui vient de battre un record mensuel en septembre, à 18,8 milliards d'euros.

Si une enquête approfondie aboutit à la conclusion que l'excédent courant se traduit par des déséquilibres pour l'ensemble de l'Union et si Berlin ne met pas en oeuvre les mesures préconisées par la Commission, la procédure peut aboutir à une amende représentant 0,1% du produit intérieur brut (PIB).

Se défendant de vouloir nuire à la compétitivité de l'Allemagne, José Manuel Barroso a exprimé lundi le souhait de voir augmenter la compétitivité de l'ensemble des pays de l'Union européenne.

"Il y a certains pays qui ont perdu des marchés d'exportation par exemple la France, l'Angleterre, l'Italie", a-t-il dit. "Il faut travailler ensemble pour nous rendre tous plus compétitifs."

Marine Pennetier, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...