Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Berlin veut modifier le traité de Lisbonne pour l'union bancaire

Europe : Berlin veut modifier le traité de Lisbonne pour l'union bancaire

Europe : Berlin veut modifier le traité de Lisbonne pour l'union bancaireEurope : Berlin veut modifier le traité de Lisbonne pour l'union bancaire

DUBLIN (Reuters) - L'Allemagne juge nécessaire une réforme du traité européen de Lisbonne pour mettre en place l'union bancaire destinée à consolider l'euro, a déclaré samedi le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, à l'issue d'une réunion à Dublin avec ses homologues de l'Union.

"L'union bancaire n'a de sens (...) que si nous avons des règles communes pour restructurer et faire face aux défaillances des banques. Si nous voulons des institutions européennes pour s'occuper de cela, il faut modifier le traité", a dit le ministre allemand.

"Pour agir, il nous faut des bases juridiques solides et incontestables", a-t-il ajouté.

En juin 2012, les dirigeants de l'Union se sont mis d'accord pour lancer l'union bancaire, jugée indispensable afin de briser le lien entre la santé financière des grandes banques et celle des Etats souverains.

Mais l'impulsion donnée à l'époque s'est essoufflée depuis, notamment dans le camp allemand, au fur et à mesure que les difficultés et la complexité du projet sont apparues au grand jour.

L'Allemagne, première économie du continent, craint avant tout de devoir contribuer au financement du sauvetage des banques en cas de nouvelle crise du secteur.

Les responsables allemands assurent rester déterminés à faire avancer le projet mais se disent attachés à adopter les bonnes mesures au bon moment, en expliquant qu'une démarche hâtive auraient des effets néfastes à long terme.

Annika Breidthardt et John O'Donnell, avec Ilona Wissenbach, Jan Strupczewski et Julien Toyer; Marc Angrand et Guy Kerivel pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...