Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Baisse de 6,3% du marché automobile européen en juin

Europe : Baisse de 6,3% du marché automobile européen en juin

Europe : Baisse de 6,3% du marché automobile européen en juinEurope : Baisse de 6,3% du marché automobile européen en juin

FRANCFORT (Reuters) - Le marché automobile européen a reculé de 6,3% en juin, douchant les espoirs de reprise d'un secteur plombé par les surcapacités et la faiblesse de la demande.

Il y a deux mois, l'annonce d'une modeste hausse des immatriculations en avril, la première depuis 19 mois, avait suscité l'espoir d'une inversion de tendance pour un marché tombé l'an dernier à son plus bas niveau depuis 17 ans. Mais les chiffres de mai ont été les plus mauvais pour ce mois-là depuis deux décennies et le nouveau recul de juin ne laisse rien présager de bon.

L'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea) a fait état mardi de 1.175.363 immatriculations en juin contre 1.254.022 un an plus tôt, avec des reculs particulièrement prononcés pour Fiat et Peugeot (groupe PSA Citroën Peugeot).

Sur les six premiers mois de l'année, les ventes de voitures dans 27 pays de l'Union européenne plus ceux de l'Association européenne de libre-échange ont baissé de 6,7% à 6.436.743 véhicules - le chiffre le plus bas depuis 1993.

"Même s'il y a une reprise dans la deuxième moitié de l'année, il est difficile d'imaginer qu'elle soit suffisamment forte pour compenser les mauvais résultats enregistrés depuis le début de l'année", a déclaré Quynh-Nhu Huynh, responsable des études économiques à l'Acea.

BMW NE VOIT PAS DE REPRISE AVANT MI-2014

Dans une interview publiée mardi par le journal Börsen-Zeitung, Norbert Reithofer, président du directoire de BMW, dit ne pas entrevoir de reprise du marché européen avant la mi-2014.

"Il y aura peu d'évolution jusqu'au milieu de l'année prochaine. Peut-être verra-t-on une légère reprise en Europe occidentale au deuxième semestre 2014", estime-t-il.

Le marché allemand, relativement résistant en 2012, s'est contracté de 4,7% en juin tandis que les ventes de voitures en France et en Italie ont chuté de 8,4% et 5,5% respectivement.

Par contraste, le marché britannique, deuxième d'Europe derrière l'Allemagne et devant la France, est resté robuste avec une progression de 13,4% de ses ventes, un seizième mois consécutif de hausse.

L'Espagne, elle, a limité à 0,7% le recul de son marché.

Fiat et Peugeot ont vu leurs ventes chuter de respectivement 13,6% et 10,9% en Europe le mois dernier. Le recul a été de 9,9% pour les immatriculations européennes de General Motors, propriétaire d'Opel, et de 6,6% pour Volkswagen.

Ford a augmenté ses ventes européennes de 6,9% en juin, à 90.629 véhicules, mais elles sont en baisse de 10% sur l'ensemble du premier semestre.

Du côté des marques haut de gamme, Mercedes a encore fait mieux que le marché avec une hausse de 2% en juin, mais BMW a subi un recul de 7,7% et Audi (groupe VW) vu ses ventes baisser de 8,9%.

Parmi les constructeurs asiatiques, le sud-coréen Hyundai Motor a accusé un recul de 8,2% de ses ventes de voitures neuves en juin, soit une baisse de 3,6% sur les six premiers mois de l'année alors qu'il avait été l'un des principaux gagnants de 2012.

Jennifer Clark, Véronique Tison pour le service français, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...