Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Electrolux réduit ses coûts, un site français touché

Marché : Electrolux réduit ses coûts, un site français touché

Electrolux réduit ses coûts, un site français touchéElectrolux réduit ses coûts, un site français touché

STOCKHOLM (Reuters) - Electrolux a annoncé lundi son intention de réduire ses coûts en Europe en raison de conditions de marché difficiles, qui l'ont aussi conduit à réduire sa prévision de marché pour l'Amérique du Nord.

Le groupe suédois d'électroménager, qui a fait état d'une hausse, conforme aux attentes, de 33% de son bénéfice d'exploitation du troisième trimestre, a précisé qu'il allait entamer des pourparlers avec les représentants syndicaux de l'usine de Revin (Ardennes) afin de mettre un terme à la production de machines à laver.

Il promet de rechercher "des solutions extérieures" pour réindustrialiser le site, qui emploie un peu plus de 400 personnes.

Electrolux, numéro deux mondial du secteur derrière l'américain Whirlpool, explique qu'il va revoir à la baisse et spécialiser la production de certains sites, dont celui de Mariestad en Suède (réfrigérateurs) et celui de Schnwanden en Suisse (cuiseurs).

Le coût total de ces mesures sera d'environ un milliard de couronnes suédois (117 millions d'euros), charge qui sera passée dans les comptes du quatrième trimestre.

"La situation du marché en Europe est susceptible d'empirer avant de s'améliorer et nous en minimisons les effets en lançant de nouveaux produits et en supprimant des coûts", a déclaré Keith McLoughlin, directeur général du groupe.

S'agissant de l'évolution du marché européen, Electrolux a confirmé tabler sur une demande au mieux stable et au pire en recul de 2%. En revanche, en Amérique du Nord, le groupe voit désormais le marché de l'électroménager reculer de 1% alors qu'il anticipait auparavant une hausse pouvant aller jusqu'à 2%.

Au troisième trimestre, le bénéfice d'exploitation d'Electrolux est ressorti à 1,46 milliard de couronnes (170 millions d'euros) contre 1,10 milliard il y a un an et 1,47 milliard attendu par les analystes financiers.

Le chiffre d'affaires s'est établi à 27,2 milliards de couronnes alors que le consensus était de 27,1 milliards.

Rasmus Engberg, analyste chez Handelsbanken Capital Markets, a estimé que les résultats étaient conformes aux attentes, tout en disant ne pas être surpris par l'appréciation plus pessimiste de la situation en Amérique du Nord.

A 8h15 GMT, le titre Electrolux gagnait 0,6% à la Bourse de Stockholm à 168,10 couronnes alors qu'il avait ouvert en baisse. L'indice regroupant les valeurs européennes des biens de consommation courante et celles du luxe cédait 0,37%.

Bureau de Stockholm, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...