Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Démission de l'auteur du rapport sur la dette grecque

Marché : Démission de l'auteur du rapport sur la dette grecque

tradingsat

ATHENES (Reuters) - La présidente de la commission indépendante sur le budget grec a démissionné jeudi après avoir été critiquée par le ministre des Finances pour avoir écrit dans un rapport parlementaire que la dette du pays était "hors de contrôle".

"La forte hausse de la dette, le déficit primaire élevé (...) ont exacerbé à l'extrême la dynamique de la dette, qui a échappé à tout contrôle", écrivent ces experts indépendants, nommés par le ministère des Finances en 2010, dans leur rapport publié mercredi.

"Le rapport d'hier manque des éléments de crédibilité d'autres rapports internationaux", a réagi le ministre des Finances, Evangelos Venizelos, dans un communiqué. "Toutes les dispositions seront prises pour améliorer la crédibilité des travaux de la commission budgétaire".

Jeudi, Stella-Savva Balfoussian a quitté son poste après les critiques du Grand argentier, a-t-on appris de sources parlementaires et politiques. "Elle a présenté sa démission au président du Parlement", a précisé un responsable.

L'intéressée, qui n'a pas pu être jointe pour recueillir sa réaction, avait joué un rôle clé au sein d'une autre commission d'experts chargés de dénicher des irrégularités et des manipulations statistiques visant à dissimuler la véritable situation des finances grecques.

Le rapport parlementaire exhorte le gouvernement à redoubler d'efforts pour combattre la fraude fiscale et réduire le déficit budgétaire au vu d'une récession plus grave que prévu, des recommandations qui seront sans doute reprises à leur compte par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne (UE).

Athènes anticipe une contraction du PIB de plus de 4,5% cette année, après une baisse de 4,4% en 2010, au lieu d'une précédente projection de 3,9%.

Des médias grecs rapportent que la délégation FMI/UE estime que le déficit budgétaire de la Grèce sera supérieur à l'objectif du gouvernement qui est de 7,6% du PIB pour cette année.

Ingrid Melander et Harry Papachristou; Wilfrid Exbrayat et Jean-Loup Fiévet pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...