Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Déficit budgétaire de 61,3 milliards d'euros à fin juin

Marché : Déficit budgétaire de 61,3 milliards d'euros à fin juin

Déficit budgétaire de 61,3 milliards d'euros à fin juinDéficit budgétaire de 61,3 milliards d'euros à fin juin

PARIS (Reuters) - Le déficit du budget de l'Etat français s'établit à 61,3 milliards d'euros à fin juin contre 61,7 milliards un an plus tôt, selon les données publiées mardi par le ministère du Budget.

L'évolution d'une année sur l'autre est marquée notamment par une dégradation du solde des comptes spéciaux (avances et opérations financières) de 7,5 milliards d'euros, principalement liée aux décaissements du prêt octroyé à la Grèce, explique le ministère dans un communiqué.

Le solde du budget général s'est parallèlement amélioré de 7,8 milliards d'euros.

Au 30 juin, les dépenses totales (budget général et prélèvements sur recettes) atteignent 179,1 milliards d'euros, soit 9,9 milliards de moins qu'à la même date l'année dernière.

"Le rythme des dépenses à fin juin est en ligne avec la prévision", précise le ministère.

Les recettes du budget général (nettes des remboursements et dégrèvements) s'établissent à 139,6 milliards d'euros contre 141,7 milliards un an auparavant.

Les recettes fiscales augmentent de 1,6 milliards d'une année sur l'autre.

Cette hausse a ralenti par rapport à mai, ce que le ministère explique par le report à septembre de l'échéance de l'impôt de solidarité sur la fortune lié à la récente réforme de la fiscalité du patrimoine, ainsi que par la baisse d'une année sur l'autre des autres recettes fiscales nettes.

Les recettes non fiscales s'établissent à 6,1 milliards d'euros à fin juin contre 9,7 milliards un an auparavant. Elles incluent entre autres les dividendes versés à l'Etat par plusieurs entreprises dont il est actionnaire, comme EDF (0,9 milliard d'euros) et France Télécom (0,3 milliard).

Elles intègrent aussi pour 0,1 milliard d'intérêts des prêts à des banques à des Etats étrangers, dont l'essentiel est constitué par le prêt à la Grèce.

Marc Angrand, édité par Thierry Lévêque

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...