Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Crédit agricole veut accélérer sa croissance en italie

Marché : Crédit agricole veut accélérer sa croissance en italie

tradingsat

par Matthieu Protard

MILAN (Reuters) - Le Crédit agricole, engagé dans une restructuration de ses activités en Grèce, entend accélérer son développement en Italie sur les quatre prochaines années avec un quasi-doublement des bénéfices de sa filiale Cariparma.

La banque française possède en Italie un réseau de 963 agences bancaires après avoir racheté l'an dernier 172 agences auprès d'Intesa Sanpaolo, faisant du marché italien son deuxième marché après la France.

Dans le cadre de son plan stratégique présenté en mars, le Crédit agricole a indiqué mercredi lors d'une conférence de presse à Milan que Cariparma devrait atteindre un bénéfice net de 417 millions d'euros en hausse de 83% à horizon 2014 avec 2,2 milliards d'euros de revenus à cette même date.

La banque va pour ce faire investir 325 millions d'euros entre 2011 et 2014 dans le pays où son concurrent français BNP Paribas a racheté en 2006 le groupe italien BNL.

Ces objectifs financiers se comparent aux 6 à 7 milliards d'euros de bénéfice net et de 25 milliards d'euros de revenus que Crédit agricole SA souhaite globalement atteindre en 2014.

A l'international, le Crédit agricole est par ailleurs engagé dans un programme de restructuration de sa filiale grecque déficitaire Emporiki qui doit redevenir bénéficiaire l'année prochaine.

Emporiki, qui va être retiré de la Bourse d'Athènes, vaut au Crédit agricole d'être l'une des banques étrangères les plus exposées à la dette souveraine grecque.

D'après l'agence de notation Fitch, son exposition s'élève à 24,5 milliards d'euros dont 600 millions au titre de la dette publique grecque.

Elle est de 8 milliards, dont 5 milliards pour la dette publique grecque, chez BNP Paribas et de 6,2 milliards, dont 2,7 milliards pour la dette souveraine, à la Société générale, présente dans le pays avec sa filiale Geniki.

Selon les calculs de Fitch, le risque souverain grec représente 0,8% des fonds propres du Crédit agricole, 6,6% pour BNP Paribas et 5,8% pour la Socgen.

A la Bourse de Paris, l'action Crédit agricole SA abandonnait 0,34% à 10,2950 euros vers 12h20 quand au même moment l'indice sectoriel Stoxx 600 des banques européennes reculait de 1,21%

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...