Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Correction - alcan ep devient constellium

Marché : Correction - alcan ep devient constellium

tradingsat

Correction: au 8e paragraphe, bien lire "dans l'automobile, l'aéronautique et les emballages" au lieu de "dans les marchés émergents".

PARIS (Reuters) - Alcan Engineered Products (AEP) a annoncé mardi qu'il s'était donné un nouveau nom, Constellium, tournant ainsi définitivement la page Rio Tinto pour se concentrer à la fois sur les pays émergents et sur le secteur automobile.

Rio Tinto a finalisé en janvier la cession d'une participation de 61% dans Alcan EP au Fonds stratégique d'investissement (FSI) et au fonds d'investissement Apollo Management.

Le secteur de l'aluminium a retrouvé des couleurs ces derniers mois, les cours ayant fortement progressé dans le cadre d'une demande mondiale soutenue pour les matières premières.

Christel Bories, directrice générale de Constellium, a précisé que le groupe tâcherait de tirer au mieux parti de cette évolution, notamment dans les marchés émergents, où les ventes d'automobiles explosent.

Constellium vise des ventes mondiales de cinq milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) cette année, contre 4,4 milliards en 2010. Le groupe veut également porter sa marge opérationnelle à 10%.

Christel Bories n'a fourni aucun élément de comparaison en termes de rentabilité.

"Les marchés émergents sont aujourd'hui le point faible d'Alcan EP. Notre stratégie est extrêmement sélective", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse.

Constellium veut réaliser les trois quarts de ses ventes dans l'automobile, l'aéronautique et les emballages d'ici quatre à cinq ans, contre une proportion de deux tiers aujourd'hui, a ajouté la directrice générale.

Le groupe veut développer des sites de production en Chine pour l'industrie automobile, seul ou dans le cadre de partenariats, a poursuivi Christel Bories, notant qu'il y avait des discussions en cours avec plusieurs candidats possibles.

Elle n'a pas donné de calendrier en la matière.

Constellium est issu de Pechiney, l'ancien fleuron industriel français fondé en 1855. Le groupe avait été nationalisé au début des années 1980 puis privatisé en 1995. Il a ensuite été cédé au canadien Alcan en 2003 avant de se retrouver dans le giron de Rio Tinto, qui a racheté Alcan en 2007.

Gus Trompiz, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...