Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Cor- paris et les bourses européennes en légère baisse

Marché : Cor- paris et les bourses européennes en légère baisse

Cor- paris et les bourses européennes en légère baisseCor- paris et les bourses européennes en légère baisse

(Correction - bien lire que le montant des dépôts à un jour atteint 452 milliards après 412 mardi, 6e paragraphe)

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en très légère baisse mercredi une demi-heure après l'ouverture, dans un marché attentiste face à la menace de Téhéran de bloquer le transit de pétrole dans le détroit d'Ormouz et à la veille d'une adjudication test de dette italienne à long terme.

Après avoir ouvert en petite hausse, les principaux indices européens reculent très légèrement, après une séance sans relief la veille à Wall Street.

A Paris, le CAC cédait 0,46% à 3.088,74 points peu après 9h30. Le Dax allemand reculait de 0,93% à 5.834,94 et le Footsie, à Londres, perdait 0,29% à 5.496,70.

L'indice paneuropéen EuroFirst 300 concédait 0,35%.

Les valeurs bancaires, toujours surveillées de près, perdent 0,48%.

Malgré l'injection massive de liquidités de la part de la Banque centrale européenne (BCE) la semaine dernière, les banques semblent toujours se défier les unes des autres et préfèrent déposer leurs fonds à la BCE via sa facilité au jour le jour. Les chiffres publiés mercredi montrent que les banques ont déposé 452 milliards d'euros auprès de la banque centrale, après 412 milliards mardi.

"Cela souligne clairement la réticence des banques à se prêter entre elles. Elles préfèrent encore accuser une petite perte plutôt que d'aller sur le marché interbancaire", observe Chris Weston, trader chez IG Markets.

Les futures sur le Bund sont en hausse. Les marchés obligataires attendent ce mercredi l'adjudication de dette à court terme à six mois du Trésor italien, dont le montant pourrait atteindre 11,5 milliards d'euros, avec une demande attendue de bonne tenue des banques italiennes, mais à un coût élevé.

Le véritable test sera jeudi, avec une adjudication de 8,5 milliards d'euros de dette à des échéances allant jusqu'à 10 ans, dépendant plus fortement des investisseurs internationaux. Le rendement à 10 ans italien est en hausse de 5 points de base à 7,03% en matinée.

Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Jean Décotte

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...