Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Cor- les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Cor- les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Cor- les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisCor- les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Répétition corrigée du dernier paragraphe, sur Christian Dior

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris qui a entamé la semaine en baisse en raison de prises de bénéfice après deux semaines consécutives de hausse attribuable aux mesures prises par les grandes banques centrales pour relancer des économies en berne.

A la clôture, le CAC 40 a reculé de 0,78% à 3.553,69 points.

* EADS (+1,56% à 25,70 euros) a poursuivi son redressement entamé vendredi après avoir subi une perte de plus de 15% mercredi et jeudi derniers à la suite de l'annonce du projet de fusion avec BAE SYSTEMS. Le titre EADS se rapproche de la valorisation calculée par des analystes selon les termes connus du projet de fusion et sur la base du cours de clôture du 11 septembre (29,67 euros), soit entre 27 et 28 euros.

* EADS a également profité du reflux de l'euro contre le dollar comme VALLOUREC (+1,58% à 38,85 euros), la plus forte hausse du CAC 40, et SAFRAN (+0,86% à 28,185 euros). Ces sociétés sont fortement exposées au billet vert et/ou aux Etats-Unis.

* Les cycliques, qui avaient bien performé pendant la hausse du marché, ont été les principales victimes des prises de bénéfice. Lanterne rouge du CAC 40, ARCELORMITTAL a baissé de 4% à 12,855 euros, MICHELIN de 2,54% à 62,65 euros et BOUYGUES de 2,47% à 20,69 euros.

Sur le SBF 120, APERAM (-3,63% à 13,395 euros) et CIMENTS FRANÇAIS (-3,2% à 47,50 euros) ont figuré parmi les plus fortes baisses de l'indice.

* EDF a cédé 1,37% à 17,315 euros. La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) sera fermée d'ici à la fin 2016, a déclaré vendredi François Hollande lors de son discours d'ouverture de la conférence environnementale. EDF a démenti dimanche une information selon laquelle il réclamait à l'Etat plus de deux milliards d'euros d'indemnités pour compenser l'impact de la fermeture de cette centrale.

* PAGES JAUNES (+9,31% à 1,609 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 après l'annonce par l'éditeur d'annuaires de l'accord de ses créanciers obligataires porteurs des obligations senior d'échéance 2018 (350 mlns d'euros d'encours) de modifier les termes du contrat afin de lui permettre de désigner, le cas échéant, un mandataire ad hoc. Un tel mandataire assisterait Pages Jaunes dans ses négociations en vue du rééchelonnement de ses dettes arrivant à échéance en 2013.

* LAFUMA s'est envolé de 36,36% à 23,25 euros, le groupe d'équipements de sport et de loisirs ayant confirmé des discussions avec le sud-coréen E-Land en vue d'un possible rachat.

* TRANSGENE a progressé de 4,07% à 8,95 euros après l'annonce par la société de biotechnologie française et son partenaire américain, Jennerex, de résultats cliniques positifs de tests (phase II) d'un traitement du cancer du foie pour les personnes réfractaires au sorafenib, un médicament généralement utilisé pour cette pathologie.

* CHRISTIAN DIOR, maison mère de LVMH (-1,74% à 124,60 euros), a lâché 2,65% à 108,40 euros après la publication du chiffre d'affaires trimestriel du groupe de luxe, qui a fait ressortir un ralentissement plus marqué que prévu de l'activité. Pour la seule maison de couture Christian Dior, les ventes trimestrielles se sont élevées à 323 millions d'euros, en progression de 28%.

Blandine Hénault, Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...