Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Commerzbank aura du mal à trouver 5,3 milliards d'euros

Marché : Commerzbank aura du mal à trouver 5,3 milliards d'euros

Commerzbank aura du mal à trouver 5,3 milliards d'eurosCommerzbank aura du mal à trouver 5,3 milliards d'euros

FRANCFORT (Reuters) - La Commerzbank doit trouver 5,3 milliards d'euros en fonds propres pour satisfaire aux exigences de l'Autorité bancaire européenne (ABE) mais ses possibilités sont limitées.

Détenue à 25% par l'Etat allemand, la banque a dit ne pas avoir pour autant l'intention de demander des fonds publics. Elle ne peut non plus faire appel à ses actionnaires. Son cours de 1,30 euro est nettement inférieur au cours de souscription de 2,18 euros de sa dernière augmentation de capital de 5,3 milliards d'euros organisée en juin.

Il lui reste la possibilité de racheter sa propre dette à bas prix, comme elle l'a fait ce mois-ci ou de céder des actifs à risques ou encore de réduire son volume de prêts.

Mais l'autorité bancaire européenne, qui attend pour le 20 janvier les plans des différents établissements pour parvenir à un ratio de solvabilité de 9% à la mi-2012, a fait savoir qu'une poursuite du désendettement ne serait pas autorisée dans cette opération de reconstitution des fonds propres. Elle ne veut pas encourager une réduction trop importante de l'activité de prêt et être la cause d'une pénurie de crédit.

"Si l'ABE interdit une baisse des prêts, il sera très difficile à la Commerzbank d'éviter une aide publique", commente Konrad Becker, analyste chez Merck Finck.

Si la banque se résout à réduire son bilan, elle devra céder environ 59 milliards d'euros, selon les calculs de Reuters.

Remplacer une augmentation de capital par une émission de titres hybrides -de la dette présentant aussi les caractéristiques des actions- est également peu probable compte-tenu du niveau élevé des versements exigés.

Parmi les autres possibilités: réduire les dividendes versés aux actionnaires et les salaires.

Le ratio de solvabilité Core Tier One de la banque était à 9,4% à la fin du troisième trimestre, mais l'ABE utilise une définition plus stricte parce qu'elle demande aux banques de revoir la valeur de leurs avoirs en dette européenne dans leurs portefeuilles.

Commerzbank avait reçu une aide de 18,2 milliards d'euros pendant la crise financière de 2008.

Alexander Hübner et Kathrin Jones; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...