Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Citi prévoit un fort ralentissement des profits mondiaux en 2012

Marché : Citi prévoit un fort ralentissement des profits mondiaux en 2012

Citi prévoit un fort ralentissement des profits mondiaux en 2012Citi prévoit un fort ralentissement des profits mondiaux en 2012

PARIS (Reuters) - Citi prévoit un net ralentissement de la croissance des bénéfices par action (BPA) dans le monde en 2012, à 2% après 10% en 2011, mais estime que les Bourses mondiales pèchent par excès en intégrant actuellement dans les cours une contraction de l'ordre de 25% de ces mêmes BPA.

Dans leur dernière étude trimestrielle, publiée mardi, les stratégistes actions de Citi jugent que le marché actions est "trop baissier" et voient l'indice de référence mondial MSCI AC World, qui a chuté de 18% au troisième trimestre, finir l'année 2012 à 360 points contre 280-290 en ce moment.

Ils maintiennent leur conseil de surpondérer les pays émergents, l'Asie-Pacifique et le Japon, et ils relèvent leurs recommandations sur la Bourse de Londres, où sont cotés en nombre les groupes miniers et de produits de base, qui bénéficient de la croissance des émergents.

Citi passe à sous-pondérer sur les actions américaines, jugées trop chères, et reste neutre sur les actions européennes hors Royaume Uni.

Le broker a revu en baisse ses prévisions de croissance mondiale en 2012, de 3,8% à 2,9% et s'attend à une récession dans la zone euro, concentrée dans les pays du sud de la zone (Italie, Espagne, Grèce et Portugal). En Europe du Nord, les économistes de Citi revoient en baisse leurs prévisions de croissance 2012, notamment de 2,5% à 1,0% en Allemagne.

L'exposition aux marchés émergents est aussi le vecteur de l'allocation sectorielle de Citi qui surpondère les technologiques, les produits de base et la consommation courante.

L'intermédiaire sous-pondère les services aux collectivités, et les cycliques, comme les industrielles et les biens de consommation. Il a réévalué à neutre sa position sur les secteurs défensifs comme la santé et les télécoms, et reste neutre sur l'énergie et les financières.

Raoul Sachs, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...