Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Chrysler publie une perte nette au 2e trimestre

Marché : Chrysler publie une perte nette au 2e trimestre

Chrysler publie une perte nette au 2e trimestreChrysler publie une perte nette au 2e trimestre

DETROIT (Reuters) - Le constructeur automobile Chrysler, détenu par Fiat, a annoncé mardi une perte nette au deuxième trimestre, pénalisé par le remboursement de 7,6 milliards de dollars de prêts consentis par les gouvernements américains et canadiens.

Chrysler, qui a été secouru par l'Etat américain en 2009, a remboursé ses dettes en mai. En dehors d'une charge de 551 millions de dollars relative aux emprunts, le groupe a fait état d'un bénéfice ajusté de 181 millions de dollars (125 millions d'euros).

"Nous changeons l'image et le message de notre entreprise afin de regagner la confiance des consommateurs," a déclaré le directeur général Sergio Marchionne, également administrateur délégué de Fiat.

Chrysler, qui possède également la marque Jeep, a publié une perte nette de 370 millions de dollars (255,6 millions d'euros) au second trimestre, alors que l'entreprise enregistrait une perte de 172 millions de dollars un an auparavant (118,8 millions d'euros).

Son chiffre d'affaires a grimpé de 30% par rapport à l'an dernier, pour atteindre 13,7 milliards de dollars.

L'entreprise a également annoncé une hausse de 19% de ses ventes mondiales, grâce notamment aux ventes de ses modèles Jeep Grand Cherokee, la Chrysler 200 et la Dodge Durango sur le marché américain.

Pour assurer son retour au premier plan, Chrysler avait en effet misé sur le succès commercial de 16 nouveaux modèles ou anciens modèles améliorés, dévoilés à la fin de l'année 2010.

L'entreprise développe une plus petite berline, qui fera concurrence à la Civic de Honda Motor et la Corolla de Toyota Motor.

Les Etats-Unis et le Canada ont vendu la semaine dernière à Fiat leurs participations au capital de Chrysler, permettant au groupe italien d'atteindre une majorité dans le constructeur automobile américain.

Le groupe de Turin, désormais en mesure de nommer la majorité des membres du conseil d'administration de neuf membres, détient 55,3% de Chrysler, ou 53,5% sur une base tout à fait diluée, précise l'américain dans un communiqué.

Fiat a également publié ses résultats vendredi. Pour la première fois, ils incluaient ceux de Chrysler.

Ford, deuxième constructeur automobile américain, a quant à lui fait état mardi d'un résultat supérieur aux attentes au titre du deuxième trimestre.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action ressort à 65 cents, contre 68 cents il y a un an.

Les analystes anticipaient en moyenne sur cette base un BPA de 60 cents, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Deepa Seetharaman, Mehdi-Nicolas El Moueffak pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...