Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Carl Icahn solde son aventure chez Apple

Marché : Carl Icahn solde son aventure chez Apple

tradingsat

(Tradingsat.com) - La nouvelle a stupéfié Wall Street hier soir, et s’ajoute à l’ensemble des inquiétudes actuelles autour d’Apple : le célèbre homme d’affaire Carl Icahn a décidé de revendre toutes ses actions du groupe.

Un véritable coup de poignard. C’est ainsi que l’ensemble de la communauté financière a vu la décision de Carl Icahn de solder ses parts dans le groupe Apple accumulées depuis 3 ans.

Une part confortable de 46 millions d’actions qui, au vu de la progression du titre sur la période (+54%), lui aura permis de dégager 2 milliards de dollars de bénéfice net.

Stratégie activiste

Mais la partie semble terminée pour Carl Icahn, qui préfère prendre ses profits sur son aventure Apple, après en avoir largement profité. Mais comme l’ensemble des investisseurs, l’homme d’affaires voit avant tout que le groupe est à un tournant périlleux de son histoire.

Déja, Carl Icahn et ce qu’on appelle un investisseur activiste. Il y a 3 ans, il a fait irruption au capital d’Apple en constituant sa position et en la rendant publique a grand bruit. Et là, son objectif est simple : demander plus de création de valeur à l’entreprise.

Meilleure redistribution des bénéfices

C’est une technique connue et qui a fait la réputation de Carl Icahn, ainsi que de fonds d’investissements spécialisés, comme TCI. Si leurs exigences ne sont pas remplies, ils manoeuvrent au cœur de l’actionnariat du groupe pour demander des changements de management ou de stratégie.

Comme les responsables des entreprises en question ne veulent pas perdre trop de temps à polémiquer avec les actionnaires, généralement ils accèdent à leurs demandes, et redistribuent plus de bénéfices, via le dividende ou des rachats d’actions.

"Plus rien à gagner" chez Apple

C’est ce qui est arrivé chez Apple, et le résultat le plus probant est précisément la hausse de plus de 50% du titre enregistrée sur les 3 dernières années. Et l’entreprises s’est mise effectivement à distribuer plus de bénéfices à ses actionnaires.

"Tim Cook a fait du bon boulot et continue à le faire dans l’état actuel des choses", reconnait Carl Icahn, qui donc estime qu’ "Il n’y a plus rien à gagner à rester activiste au sein du capital d’Apple".

Menaces sur le marché chinois

Mais c’est désormais pour des raisons de fond que le puissant businessman n’y croit plus. Comme tout Wall Street il constate l’essoufflement des perspectives du groupe et la baisse de ses ventes.

Et plus que tout, Carl Icahn retient la forte baisse des parts de marché du groupe en Chine, que Tim Cook désignait encore à la fin de l’année dernière comme objectif numéro 1. "Nous faisons des choses formidables en Chine, et nous allons encore aller plus loin sur cette zone", déclarait le patron d’Apple à l’époque.

Le seul mètre-étalon

Mais le trimestre écoulé aura constitué une véritable claque pour Apple sur le marché chinois, où ses ventes se sont contracté de 25%, "une contre-perfomance considérable" estime Carl Icahn. La Chine qui pour lui reste, et doit rester, le seul mètre-étalon sur lequel il faut juger Apple.

"Seul un vrai retournement durable de tendance sur le marché chinois me fera changer d’avis sur Apple. En attendant… je vends" conclut Carl Icahn.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...