Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Canal+ monte en puissance dans la tv payante en pologne

Marché : Canal+ monte en puissance dans la tv payante en pologne

Canal+ monte en puissance dans la tv payante en pologneCanal+ monte en puissance dans la tv payante en pologne

par Cyril Altmeyer et Adrian Krajewski

PARIS/VARSOVIE (Reuters) - Canal+, filiale de Vivendi, et les groupes polonais ITI et TVN ont annoncé lundi le rapprochement de leurs bouquets de chaînes payantes en Pologne, donnant naissance à un nouveau poids lourd avec pour actionnaire majoritaire le français, qui pourrait prendre à terme le contrôle de TVN.

Le groupe français de télévision payante, qui contrôle déjà en Pologne le numéro deux de ce secteur, Cyfra+, trouve ainsi un solide relais de croissance hors de France, l'emportant sur le géant américain Time Warner, qui avait pourtant été donné favori au début de la compétition.

A la lutte dans un marché polonais de la télévision encombré, les nouveaux partenaires espèrent mettre à profit leur alliance pour refaire leur retard sur le numéro un, Cyfrowy Polsat, qui totalise 3,5 millions d'abonnés, soit plus que ses deux concurrents réunis.

"Le véritable objectif, c'est de se préparer pour l'avenir", a déclaré le directeur général de TVN, Markus Tellenbach, lors d'une conférence de presse.

"Nous sommes face à un marché des médias très fragmenté en Pologne et nous devons atteindre une masse critique", a ajouté celui qui dirigera le nouvel ensemble.

L'annonce de l'accord a confirmé les déclarations faites dimanche à Reuters par une source proche du dossier.

Selon les termes de l'accord, Canal+ détiendra 51% du nouveau bouquet payant, le groupe de médias polonais TVN Group 32% et le câblo-opérateur UPC, filiale de Liberty Global, le groupe du magnat John Malone, le solde.

Le français dispose en outre d'une option lui permettant de racheter la part de TVN Group au bout de trois ou quatre ans après la clôture de la transaction.

RECOMPOSITIONS CAPITALISTIQUES

Ce nouvel ensemble, issu du rapprochement des bouquets Cyfra de Canal+ et "n" de TVN, vise plus de trois millions de clients fin 2015 contre 2,5 millions actuellement, avec un Ebitda supérieur à 550 millions de zlotys (122 millions d'euros) à la faveur de synergies de plus de 250 millions de zlotys.

La plateforme devrait s'autofinancer et dégager des bénéfices dès le départ.

"Au final, cela va permettre un grand nombre de synergies", a souligné Bertrand Méheut, le président du groupe Canal+, lors de la conférence de presse.

"Nous aurons des synergies en termes de coûts grâce à une baisse des coûts d'acquisition des consommateurs, ainsi qu'en termes de revenus, car une offre simplifiée et améliorée devrait réduire notre taux de désabonnement", a-t-il expliqué.

Pour mener à bien l'opération, qu'il espère boucler au second semestre 2012, Canal+ apportera ses parts dans Cyfra+ et versera environ 230 millions d'euros pour prendre 40% de N-Vision, maison mère de Polish Television Holding, elle-même actionnaire à 51% de TVN.

Le groupe français dispose en outre d'une option pour monter dans les deux ans après la clôture de la transaction à 49% de N-Vision, ce qui conduirait ITI à ramener sa part à 51% au lieu de 60% actuellement. Au bout d'un ou deux ans supplémentaires, Canal+ pourrait en outre racheter le solde et détenir 100% de N-Vision.

"Selon mes calculs, Canal+ paye 14,7 zlotys par action TVN", estime Piotr Janik, analyste chez KBC. "C'est une forte prime".

TVN exploite la troisième chaîne de télévision payante de Pologne, "n", ainsi que des chaînes gratuites et le premier portail internet polonais, Onet.pl.

La nouvelle plate-forme aura pour directeur général Markus Tellenbach et pour directrice générale adjointe Beata Monka, les dirigeants respectifs actuels de TVN et de Cyfra+.

Avec Gwénaëlle Barzic à Paris et Agnieszka Barteczko à Varsovie, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...