Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Calme plat des devises avant le sommet

Marché : Calme plat des devises avant le sommet

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'attentisme n'était pas un vain mot sur le marché des devises ce mardi, à la veille d'un sommet européen crucial pour l'avenir de l'union monétaire du Vieux continent. Vers 13 heures, l'euro grappille symboliquement 0,07% à 1,3943 dollar.

Sans guère d'amplitude, la monnaie unique européenne se tasse de 0,13% contre le franc suisse à 1,2248 franc l'euro, mais prend 0,15% face au yen à 106,16. Rien à signaler contre la livre (- 0,06% à 0,8705). L'or reste également étale vers 1.655 dollars l'once.

“Le début de semaine sur le marché des changes a été relativement calme, dans l'attente des propositions de l'UE au sujet du FESF, de la Grèce et des dettes souveraines”, indiquaient ce matin les cambistes de la banque genevoise Pictet & Cie.

D'ici demain, les Européens devraient annoncer la position commune qu'ils ont défini et qui sera défendue, début novembre, au G20 de Cannes. Il s'agira essentiellement des décisions sur l'avenir de la zone euro, des dettes souveraines, du FESF, etc.

La BCE ne devrait pas être impliquée dans le nouveau schéma du FESF. “Angela Merkel a évoqué une dépréciation de la dette grecque de l'ordre de 50 à 60%, ce qui devrait nécessiter pour le secteur bancaire de nouvelles recapitalisations”, ajoutent-ils. En attendant et d'ici mercredi, le calme plat devrait dominer sur les marchés de devises, ajoutent-ils.

La prudence reste de mise, selon un cambiste nord-européen : “étant donné le nombre de questions auxquelles des réponses devront être apportées, en totalité ou en partie, nous sommes d'avis que les devises risquées doivent être suivies de près ou que les investisseurs seraient bien inspirés de placer des ordres avec 'stop loss'”, ajoute le spécialiste.

Partageant cet avis, le stratégiste Actions de BlackRock Bob Doll déclarait ce matin que 'même si les dirigeants parviennent à se mettre d'accord sur un tel programme, les tensions pourraient continuer d'escalader dans la mesure où ce plan ne suffirait à lui seul à régler les problèmes des dettes en Europe'. “L'Europe a encore beaucoup de chemin à faire pour restaurer sa situation financière et rebâtir les fondations nécessaires à la croissance', ajoute-t-il.

Un spécialiste ajoutait encore : “les derniers indicateurs PMI indiquent que l'économie de la zone euro perd très rapidement son allant et flirte maintenant avec la récession”. “La pression sur la BCE s'est renforcée, et la probabilité d'une baisse des taux d'intérêt s'est nettement accrue. Nous nous attendons à ce que la banque de Francfort fasse une annonce en ce sens lors de la réunion de novembre, avec une baisse effective des taux courts en décembre”.

Parmi les indicateurs attendus cet après-midi des Etats-Unis, on attend notamment l'indice de confiance du consommateur mesuré par le Conference Board pour le mois d'octobre (prévision : 46 points ; précédent : 45,4 points), ainsi que l'indice manufacturier de la Fed de Richmond.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...