Bourse > Actualités > Points de marché > Cac40 : Casse le niveau des 3.000pts, éviction de la grèce ?

Cac40 : Casse le niveau des 3.000pts, éviction de la grèce ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'indice parisien accuse une très lourde perte depuis l'ouverture, sans parvenir à redresser la barre, et ne pourra pas compter sur Wall Street qui restera fermée pour cause de 'Labor Day'. Le CAC 40 lâche désormais 4,7% à 2.998 points, tandis que le DAX recule de 5,5% et le FTSE de 3,6%.

Les causes sont relativement identiques puisque les investisseurs se remettent à craindre une éviction de la Grèce de la zone Euro. Standard & Poors a prévenu que si l'Europe mettait en place des 'Euro-obligations', elles seraient assorties d'une notation lamentable, de type 'junk bond'... ce qui rend leur création quasiment inutile et la faillite de la Grèce plus que probable.

Par ailleurs, Christine Lagarde enfonce le clou en ce qui concerne la recapitalisation des banques européennes.

Si la Grèce, lâchée par l'Europe, trébuche comme beaucoup le redoutent, la décote sur sa dette pourrait dépasser -50%, ce qui impliquerait des provisions que de nombreux créanciers (banques et assurances principalement) n'ont pas encore constituées.

Jeudi, aux Etats-Unis, le président Obama doit exposer son plan de soutien à l'économie orienté de manière à renforcer surtout les créations d'emplois.

Le marché a pris connaissance ce matin de l'indice final de l'activité globale de l'Eurozone qui s'inscrit à 50,7 en août, en dessous de son estimation flash (51,1). Il affiche un plus bas de deux ans et signale la deuxième plus faible expansion de l'activité depuis le début de la reprise en août 2009.

Le volume des ventes du commerce de détail a augmenté de 0,2% tant dans la zone euro que dans l'UE en juillet 2011 par rapport à juin, selon les chiffres d'Eurostat.

En outre, le secteur des services britannique a vu son expansion ralentir nettement, à en croire l'indice PMI CIPS/Markit qui a plongé de 4,3 points à 51,1 au mois d'août, son niveau le plus bas depuis le début de l'année.

Sur le CAC, les valeurs bancaires pâtissent largement du regain d'inquiétudes des investisseurs. Société Générale abandonne 8,6% à 20,25 euros, BNP Paribas -6% à 31,3 euros et Crédit Agricole -4,8% à 5,9 euros.

Le titre Alcatel-Lucent affiche la deuxième plus forte chute du CAC40 cet après-midi (après Société Générale). La valeur abandonne plus de 8% à 2,30 E. Le fonds d'investissement Permira aurait arrêté les négociations exclusives avec Alcatel-Lucent pour le rachat de la division entreprises du groupe, selon le Wall Street Journal.

Le bureau d'analyse d'HSBC a dégradé ses recommandations sur les valeurs Alstom, Legrand et Schneider passant de ' surpondérer ' à ' neutre '.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...