Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bentley et lamborghini pourraient retarder leurs suv

Marché : Bentley et lamborghini pourraient retarder leurs suv

Bentley et lamborghini pourraient retarder leurs suvBentley et lamborghini pourraient retarder leurs suv

par Andreas Cremer

BERLIN (Reuters) - Les projets de Bentley et Lamborghini de construire des 4x4 ultra-luxueux pourraient être gelés pour ménager les finances de leur maison mère Volkswagen, apprend-on au sein de la société, signalant que même le géant allemand de l'automobile commence à ressentir les effets de la crise.

Bentley, basé à Londres, et l'italien Lamborghini, célèbre pour ses voitures de sport, ont présenté cette année des concepts de SUV (sport utility vehicles) de grand luxe aux salons de Genève et de Pékin, qui attendent le feu vert du directoire de VW.

Cette incursion sur le marché des véhicules tout-terrain vise à relancer la rentabilité de Lamborghini, dont les comptes sont dans le rouge depuis 2009, ainsi que celle de Bentley.

Cette nouvelle orientation consterne les passionnés de la Lamborghini, qui redoutent que cette diversification vers les quatre-quatre n'entache la réputation de la marque de luxe.

Aux prise avec des baisses de production imprévues et un ralentissement de ses ventes, VW pourrait reporter la production de ces modèles à l'occasion de la révision en baisse de ses prévisions de dépenses de production, qui doit être ratifiée par le conseil de surveillance le 23 novembre, selon deux sources.

"Ce type de véhicules n'a rien d'impératif en période de crise", note l'analyste d'Equinet Tim Schuldt. "Reporter leur lancement afin de limiter les coûts ne serait pas un drame."

Volkwagen, qui s'apprête à ravir à son concurrent américain General Motors la place de deuxième constructeur automobile mondial, derrière Toyota Motor, a surperformé le marché européen cette année.

Les ventes du groupe allemand entre janvier et août 2012 se sont stabilisées à 2,05 millions de voitures dans l'Union européenne, alors que le marché européen dans son ensemble a baissé de 7,1% à 8,27 millions de véhicules sur la période.

Le groupe a toutefois annoncé mardi que ses ventes de sa marque éponyme avaient augmenté de 4,3% à 492.500 en septembre, le rythme le plus faible des huit derniers mois.

VW a interrompu pendant deux jours la production de sa Passat en Allemagne la semaine dernière dans le cadre d'un plan de réduction de sa production d'environ 300.000 véhicules, à 9,4 millions cette année, contre 8,5 millions l'an dernier.

L'objectif initial de production du groupe en 2012 était à 9,7 millions, ont récemment indiqué des sources de la société.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...