Bourse > Actualités > Points de marché > BCE : Le QE n'est pas pour tout de suite, estime Aurel BGC

BCE : Le QE n'est pas pour tout de suite, estime Aurel BGC

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aurel BGC a réagi à la dernière réunion du comité de politique monétaire de la BCE et aux propos tenus par son gouverneur Mario Draghi.

Conformément aux attentes, la Banque centrale européenne (BCE) a donc laissé ses taux directeurs inchangés, à 0,15% pour le principal taux directeur, son plus bas niveau historique, à 0,4% pour celui de la facilité de prêt marginal et à -0,1% pour celui de la facilité de dépôt.

'La reprise est modérée et inégale avec une inflation faible. Les enquêtes sont erratiques, mais ne remettent pas en cause le scénario de la banque centrale d'une reprise progressive', a commenté Aurel BGC, qui souligne cependant aussi que Mario Draghi a 'admis que le 'dynamisme de croissance s'est un peu ralenti' sur les derniers mois.

Afin de restaurer la confiance en zone euro, le gouverneur plaide pour une accélération des réformes structurelles des Etats. Les réformes sur le marché de l'emploi, juridiques, fiscales doivent selon lui être plus rapides, l'idée étant de réduire les incertitudes structurelles pour redonner la confiance aux agents économiques.

Quant aux risques géopolitiques nés des tensions entre l'Ukraine et la Russie, qui ont pour corollaire une succession de sanctions économiques entre le monde occidental et Moscou, et à l'évolution des taux de changes, ils seront suivis avec attention, mais ne justifient pas, pour le moment, de changement de discours et de scénario économique de la part de la BCE.

Enfin, face aux demandes sur les quantitative easing, Mario Draghi a plus insisté sur les dernières mesures, prises début juin, et sur leur impact sur l'économie, a relevé Aurel BGC. Ces dispositions ont été efficace en termes d'assouplissement monétaire supplémentaire et la BCE n'a de l'avis du gouverneur pas besoin d'un 'QE' pour faire baisser l'euro.

In fine, rien de très étonnant dans le discours de M. Draghi, estime l'analyste, pour qui un assouplissement quantitatif n'est à l'évidence pas pour tout de suite !


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...