Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Banesto livre un bénéfice net en baisse de 25% au 1er semestre

Marché : Banesto livre un bénéfice net en baisse de 25% au 1er semestre

tradingsat

par Sonya Dowsett

MADRID (Reuters) - La banque espagnole de détail Banesto a fait état mardi d'une chute de 25% de son bénéfice net du premier semestre, en raison de coûts de financement plus élevés.

Cette chute est moins importante qu'attendu, mais vers 09h45 GMT, le titre Banesto cédait 0,38% dans le sillage des autres banques espagnoles, sur les craintes d'une contagion de la crise de la dette à travers la zone euro.

"C'est la panique totale sur le marché, et la chute du cours suit le risque souverain", explique Nuria Alvarez, analyste chez Renta 4. "Le marché ne regarde pas les résultats, et même les stress tests ne pèsent pas beaucoup."

Détenue en majorité par Santander, Banesto est la première banque espagnole à publier ses résultats du premier semestre.

Elle donne ainsi une première indication de l'état d'un secteur en proie à la flambée du coût de l'emprunt, alors que le rendement de la dette souveraine espagnole a franchi la barre des 6,0%, un record depuis la création de la zone euro.

Le bénéfice net de Banesto au premier semestre est ressorti à 287 millions d'euros, alors que les analystes interrogés par Reuters l'anticipaient en moyenne à 265 millions.

Le produit net bancaire est ressorti à 769,4 millions d'euros, contre 763,5 millions d'euros attendus.

La part des créances à risque détenues par Banesto a augmenté à 4,39% de son livre de créances à la fin juin, contre 4,15% à la fin mars. Ce ratio reste toutefois inférieur à la moyenne du secteur, qui était de 6,11% fin mars.

La banque a par ailleurs précisé qu'il lui restait fin juin 82 millions d'euros de provisions génériques - des réserves de capital constituées ex ante pour couvrir d'éventuelles pertes - alors que les analystes s'attendaient à ce qu'elle les ait épuisées au cours du deuxième trimestre.

Sonya Dowsett, Natalie Huet pour le service français, édité par Gregory Schwartz

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...