Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Avec viterra, glencore se diversifie dans l'agroalimentaire

Marché : Avec viterra, glencore se diversifie dans l'agroalimentaire

tradingsat

LONDRES (Reuters) - Glencore, le numéro un mondial du négoce de matières premières, et ses partenaires Richardson International et Agrium, ont annoncé mardi le rachat du spécialiste canadien de la manutention céréalière Viterra pour 6,1 milliards de dollars canadien (4,64 milliards d'euros).

Déjà présent dans la production et la commercialisation de produits agricoles, dans les métaux, les minerais et le pétrole, Glencore cherche à développer ses activités dans l'agroalimentaire, qu'il identifie comme un secteur porteur.

Le groupe basé en Suisse est parallèlement engagé dans une autre opération visant à s'emparer du groupe minier Xstrata pour 41 milliards de dollars.

L'offre de Glencore sur Viterra, 16,25 dollars canadiens par action, a été approuvée à l'unanimité par le conseil d'administration du groupe canadien. Elle est conforme aux cours enregistrés ces jours-ci par Viterra mais elle représente une prime de 48% par rapport à son cours de clôture du 8 mars, la veille du jour lors duquel le groupe a dit avoir reçu des marques d'intérêt.

Des actionnaires détenant 16,5% du capital de Viterra, dont Alberta Investment Management, le principal d'entre eux, ont déjà apporté leur soutien à l'opération.

Si Viterra venait finalement à accepter une offre formulée par un autre acquéreur, ou si son conseil d'administration retirait ou modifiait sa recommandation, il devrait verser un dédommagement de 185 millions de dollars canadiens.

Glencore n'a pas l'intention de conserver en son sein l'intégralité de son acquisition.

Il est déjà prévu qu'Agrium reprenne la majorité des activités de produits agricoles de détail de Viterra, en particulier les 34% qu'il détient dans Canadian Fertilizer, pour lesquelles il reversera 1,8 milliards de dollars canadiens à Glencore.

Richardson reprendra de son côté 23% des activités de manutention céréalière de Viterra ainsi que certains actifs de transformation en Amérique du Nord pour 800 millions de dollars.

"L'acquisition de Viterra témoigne de notre forte confiance dans l'importance et dans le potentiel futur des marchés céréaliers canadiens et australiens", a déclaré Chris Mahoney, directeur de la division de produits agricoles de Glencore.

Clara Ferreira-Marques, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...