Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : après la grèce, l'espagne. l'euro en baisse

Marché : après la grèce, l'espagne. l'euro en baisse

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique s'éloignait un peu plus des 1,40 dollar ce midi après que l'agence Moody's ait dégradé la note souveraine de l'Espagne ce matin. Peu après 13 heures, l'euro cédait ainsi 0,50% à 1,3835 dollar. Rappelons qu'il avait atteint jusqu'à 1,4036 dollar lundi sur des anticipations de hausse des taux de la BCE.

En effet, les inquiétudes souveraines européennes sont bel et bien de retour. Ce matin, l'agence de notation crédit Moody's a abaissé d'un cran de la dette souveraine de l'Espagne de 'Aa1' à 'Aa2'. La perspective de cette note est négative. Cette même agence avait déclassé de trois crans à “B1” la note de la Grèce, lundi.

Deux raisons principales sont citées à l'appui de cette décision. En premier lieu, Moody's anticipe que le coût éventuel de restructuration des banques espagnoles, notamment les caisses d'épargnes (“cajas”), dépassera les prévisions actuelles du gouvernement. Selon Madrid, le nouveau renflouement des “cajas” coûterait au pire des cas 20 milliards d'euros, soit 2% du PIB. Mais selon Moody's, le montant nécessaire serait plus proche de 40 à 50 milliards, soit plus du double que la première recapitalisation qui avait déjà coûté 17 milliards d'euros.

En second lieu, l'agence cite ses inquiétudes persistantes quant à la capacité de l'Espagne de mettre en oeuvre une politique soutenable et structurelle d'amélioration de ses finances publiques. En cause : le pouvoir limité de l'Etat central sur les 'généralités', des collectivités territoriales régionales dotées de larges compétences, et la faiblesse de la croissance (+0,8% attendu cette année).

En outre, les analystes Changes de Picet & Cie notaient ce matin que “la situation de la Grèce ne s'améliore pas, avec un taux de chômage qui grimpe de 13,9% à 14,8% au mois de décembre.'

En Asie, les banques centrales de Thaïlande et de Corée du Sud ont tendu leurs taux courts, mais celle de Nouvelle Zélande les baissait après le tremblement de terre qui a ravagé le pays.

Cet après-midi, les cambistes suivront de près les chiffres de la balance commerciale américaine de janvier (prévision : - 41,5 milliards de dollars ; précédent : - 40,6 milliards) et le solde du budget fédéral pour février (prévision : - 227,5 milliards de dollars ; précédent : - 49,8 milliards).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...