Bourse > Actualités > Points de marché > Allemagne : PIB plombé par les exportations au 4e trimestre

Allemagne : PIB plombé par les exportations au 4e trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'économie allemande s'est contractée de 0,6% au quatrième trimestre 2012, selon l'Office fédéral des statistiques qui confirme donc son estimation préliminaire, une contraction entrainée notamment par la dégradation des exportations.

En effet, les dépenses de consommation des ménages (+0,1%) et de l'administration publique (+0,4%) ont contribué positivement à la croissance, à l'inverse de l'investissement dans la construction (-0,1%) et surtout dans l'équipement et machinerie (-2%).

En tout, la demande intérieure a progressé de 0,2%, mais cette contribution positive a été largement contrebalancée par celle, négative pour 0,8%, du commerce extérieur. Si les importations se sont tassées de 0,6%, les exportations ont chuté de 2%.

Pour mémoire, le PIB allemand s'était accru de 0,5% au premier trimestre 2012, puis de 0,3% au deuxième et de 0,2% au troisième. Sur l'ensemble de l'année hors variations calendaires, le PIB a augmenté de 0,9%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.




L'économie allemande s'est contractée un peu plus que prévu au quatrième trimestre 2012, au terme d'une année de ralentissement continu de la croissance.

Son produit intérieur brut (PIB) a diminué de 0,6% sur les trois derniers mois de l'année, selon l'Office fédéral des statistiques, alors que les économistes attendaient en moyenne une baisse de 0,5%.

Pour mémoire, le PIB allemand s'était accru de 0,5% au premier trimestre, puis de 0,3% au deuxième et de 0,2% au troisième. Sur l'ensemble de l'année hors variations calendaires, le PIB a augmenté de 0,9%.

Au quatrième trimestre, les dépenses de consommation des ménages et de l'administration publique ont contribué positivement à la croissance, à l'inverse de l'investissement dans la construction et l'industrie.

'De plus, du côté de la demande intérieure, les exportations ont diminué de façon plus marquée que les importations', note Natixis qui anticipe tout de même un rebond de la croissance sur le premier trimestre 2013.





Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...