Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Al djazira veut lancer une chaîne francophone dédiée au sport

Marché : Al djazira veut lancer une chaîne francophone dédiée au sport

Al djazira veut lancer une chaîne francophone dédiée au sportAl djazira veut lancer une chaîne francophone dédiée au sport

par Gwénaelle Barzic

PARIS (Reuters) - Al Djazira, qui vient de décrocher des droits pour diffuser des rencontres de Ligue 1 de football, va lancer dans les mois à venir une nouvelle chaîne francophone dédiée exclusivement au sport, a annoncé jeudi Nasser al-Khelaifi, le président d'Al Djazira Sport.

Le groupe, dont le siège est à Doha, au Qatar, s'est imposé comme l'invité surprise de la compétition pour les droits 2012-2016 du championnat français de football, raflant l'un des six lots principaux en jeu, après avoir déjà obtenu le mois dernier les droits de la compétition pour l'international.

En devenant diffuseur officiel de la Ligue 1 aux côtés du partenaire historique Canal+, il renforce la présence de ce petit Etat du Golfe au sein du football français après la prise de contrôle, le mois dernier, du Paris Saint-Germain par le fonds d'investissement Qatar Sports Investments (QSI).

Nasser al-Khelaifi, qui est aussi le président de QSI, a toutefois réfuté toute idée de prise de contrôle programmée.

"Il n'a jamais été question de tout acheter en même temps", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse convoquée moins d'une heure après la présentation par la Ligue de football professionnel (LFP) des résultats de son appel d'offres.

"Nous avons simplement saisi les opportunités qui se sont présentées", a-t-il ajouté, en soulignant que les discussions sur le PSG étaient en cours depuis plus d'un an alors que le projet de chaîne était "très très récent".

PAS DE GUERRE CONTRE CANAL+

Reste à savoir quel sera le montage finalement retenu pour le lancement de la chaîne et notamment son mode de diffusion.

Lundi, un porte-parole de France Télécom a déclaré à Reuters qu'Al Djazira avait manifesté son intérêt pour Orange Sport, l'une des chaînes payantes de l'opérateur télécoms.

Le président d'Al Djazira Sport n'a pas écarté cette possibilité tout en disant regarder d'autres options.

Un partenariat avec CFoot, la chaîne que la LFP prévoit de lancer sur la TNT payante, fait également partie des scénarios évoqués. La réglementation française prévoit cependant en théorie qu'un groupe étranger ne peut pas contrôler plus de 20% d'une chaîne diffusée en hertzien.

Nasser al-Khelaifi a par ailleurs indiqué qu'il comptait rencontrer dans les jours à venir l'ensemble des opérateurs susceptibles de distribuer la chaîne.

Le groupe a d'ores et déjà recruté le journaliste Charles Biétry, qui devrait quitter l'Equipe TV. "J'ai piloté le dossier et je vais diriger la chaîne", a dit ce dernier à des journalistes à l'issue de la conférence de presse.

Charles Biétry s'est employé à rassurer sur les intentions d'Al Djazira en France après les interrogations exprimées par des responsable politiques, dont la ministre des Sports Chantal Jouanno.

"Nous ne voulons pas apparaître comme des conquistadors (...) venant bouleverser tout le marché", a-t-il assuré, en ajoutant que la candidature du groupe qatari ne constituait en rien "une déclaration de guerre" à Canal+.

Al Djazira, dont les dirigeants de la LFP ont salué l'originalité de l'offre, devrait diffuser sur sa future chaîne des matches de Ligue 1 le vendredi soir et le dimanche à 14h00.

UN PROJET ENCORE NAISSANT

Prié de dire si le groupe qatari pourrait candidater pour les quatre lots qui n'ont pas été attribués par la LFP faute de prix suffisants, Charles Biétry a répondu qu'il pourrait se montrer intéressé par des éléments des lots 6 et 9.

La chaîne devrait également ouvrir son antenne à d'autres sports, a précisé le journaliste, qui a assuré avoir déjà reçu plusieurs appels de fédérations sportives.

Prié de donner un calendrier pour le lancement de la chaîne, il a répondu "entre janvier (2012, NDLR) et le début du prochain championnat", tout en insistant sur le caractère très récent du projet, la décision de faire une offre pour les droits de la Ligue 1 n'ayant été prise, selon lui, qu'il y a deux semaines.

Selon plusieurs médias, la décision d'Al Djazira de participer à l'appel d'offres est à remettre dans le contexte des bonnes relations qu'entretient l'émirat du Qatar avec Paris.

Prié de dire si des contacts avaient eu lieu avec l'Elysée, Nasser al-Khelaifi a botté en touche en répondant qu'il souhaitait parler de sport et non de politique.

C'est la première fois que le groupe qatari se porte candidat à l'achat de droits pour un championnat national et le président d'Al Djazira n'a pas exclu de rééditer l'opération dans d'autres pays si l'occasion s'en présentait.

Le Qatar, qui dispose d'importantes ressources financières grâce à ses champs gaziers et pétroliers, est déterminé à renforcer sa visibilité et sa crédibilité dans le football avant d'accueillir la Coupe du monde en 2022.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...