Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Accalmie sur les bourses européennes, moindre volatilité

Marché : Accalmie sur les bourses européennes, moindre volatilité

Accalmie sur les bourses européennes, moindre volatilitéAccalmie sur les bourses européennes, moindre volatilité

(Reuters) - Les Bourses européennes poursuivent leur rebond vendredi, même si l'effet de l'interdiction des ventes à découvert sur les financières dans quatre pays européens pour 15 jours risque de faire long feu.

Bruxelles, Madrid, Paris et Rome ont décidé jeudi soir d'interdire les ventes à découvert sur les valeurs financières afin d'enrayer la chute et l'extrême volatilité en Bourse des titres des banques et des compagnies d'assurances de leur pays respectifs.

Sur le marché obligataire, le rendement des obligations souveraines à dix ans émises par la France est passé sous les 3% pour la première fois depuis novembre 2010, suggérant une demande intacte pour la dette française malgré la fébrilité autour des banques du pays.

Les investisseurs restent toutefois prudents sur fond d'indicateurs macroéconomiques peu encourageants, notamment l'annonce vendredi d'une croissance nulle en France au deuxième trimestre.

Vers 12h05, l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prenait 2,5% et l'Euro STOXX 50 2,85%. L'indice de volatilité de l'EuroStoxx 50 perdait 7%.

L'indice des bancaires gagnait 3%.

"Même si l'interdiction de ventes à découvert d'actions pourrait soutenir les cours des actions pendant un jour ou deux, il est malheureusement improbable que cela empêche une nouvelle baisse des marchés boursiers", estime un trader.

MARCHÉS TOUJOURS FÉBRILES

"Les intervenants ne pourront peut-être pas vendre à découvert, mais tout rebond des marchés actions ne fera que leur donner l'occasion de clôturer leurs positions actuelles".

La Fédération bancaire française (FBF), qui se félicite de la décision de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) d'interdire les ventes à découvert des valeurs financières, a fait une mise au point vendredi matin dans un communiqué.

"Compte tenu des rumeurs sans fondement qui ont circulé avec persistance sur les marchés, les banques françaises examinent les autres recours, y compris juridiques, à leur disposition", écrit-elle.

Les Bourses européennes avaient déjà rebondi nettement en Bourse, jeudi, à l'issue d'une séance très mouvementée au cours de laquelle les banques françaises et italiennes ont joué aux montagnes russes.

En Asie, les marchés actions se sont encore montrés nerveux ce vendredi, le retournement à la baisse des contrats sur indices américains ayant entraîné dans son sillage la Bourse de Tokyo, qui clôturé en baisse de 0,2% après avoir d'abord rebondi dans le sillage de Wall Street et l'Europe.

A Hong Kong, l'indice Hang Seng a fini en hausse de 0,13% mais a enregistré sur la semaine une baisse de 6,33%. La Bourse de Taïwan a fini la séance en repli de 1,06% et la semaine en baisse d'environ 3%.

"Avec des traders encore fébriles, toute mauvaise nouvelle pourrait pousser les intervenants de nouveau vers la sortie", commente Cameron Peacock, analyste marchés chez IG Markets.

"Un éventuel vacillement des chiffres des ventes américaines au détail ou de l'indice Michigan du sentiment des ménages pourrait constituer le genre de déclencheur de nouvelles baisses."

Le prix spot de l'or a perdu du terrain dans la nuit, retombant jusqu'à 1.7448 dollars l'once, après avoir enregistré la veille un nouveau plus haut historique à 1.813,79 dollars l'once.

Kevin Plumberg, Swati Bhat, Manash Goswami, Faith Hung, Natalie Huet pour le service français, édité par Gwénaelle Barzic

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...