Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : +490pts pour le 'dow' en une seule séance

Marché : +490pts pour le 'dow' en une seule séance

tradingsat

(CercleFinance.com) - voilà que les liquidités circulent de nouveau dans les circuits financiers grâce au mécanisme de mise à disposition de Dollar -en quantité illimitée- par la FED en faveur de la BCE sous l'appellation politiquement correcte 'd'opération concertée' impliquant l'ensemble des grandes banques centrales des pays développés.

C'est tout ce que les marchés demandaient: les Dollars commençaient à se faire rares pour continuer à mener grand train sur les marchés (effets de levier fondant comme des peaux de chagrin, 'deleveraging' sur les dettes souveraines, abaissement de la notation des principales banques US par Moody's).

Avec l'injection de quantités illimitées de Dollar par la FED (sous couvert d'une 'opération concertée' destinée à sauver d'abord la BCE et les banques européennes qui menaçaient de faire chuter comme des dominos leurs homologues américaines), les affaires reprennent. Et comme les 3,5% affichés par le Dow Jones à l'heure du café ne suffisaient pas, les cours ont été arrachés à la hausse de 100Pts supplémentaires, afin de clôturer au plus haut du jour, de la semaine et du mois de novembre.

C'est historique: les pertes des 4 précédentes semaines ont été effacées en 4 jours, dont la moitié au cours de cette seule séance de mercredi, laquelle se solde par le plus gros gain (+490Pts) pour le 'Dow' en une seule séance depuis mars 2009.

Wall Street se souviendra longtemps de cette fin de novembre au champagne avec 100% de hausse sur les 30 industrielles, avec +6% pour les valeurs liées aux matières premières et les bancaires. Le 'Dow' a été dopé par JP-Morgan (+8,45%), Alcoa (+7,4%), Bank of America (+6,8%), Dupont (+5,9%), Chevron (+5,6%), Amex (+5,5%).

Au sein du 'S&P-500', la liste des titres gagnant plus de 7% dépasse la centaine, c'est un record depuis certaines séances de rebond d'anthologie en octobre en novembre 2008. Bien entendu, certains titres s'envolent de 20% -et plus- depuis le début de la semaine: ils regagnent en 3 jours ce qu'ils mettaient autrefois 3 mois à reprendre. La FED a publié son Beige Book dans l'indifférence générale: son diagnostic d'une croissance molle et d'un marché du travail atone est connu de longue date. Petit élément encourageant, la production industrielle progresse à un rythme modéré dans pratiquement toutes les régions et la consommation se montre résistante.

Sans l'annonce de 'l'initiative concertée' des banques centrales, il est fort possible que les places boursières auraient fini par s'orienter à la hausse avec une série de statistiques du jour encorageantes puisque les créations d'emplois dans le secteur privé progressent de plus de 200.000 en novembre, l'indice ISM se redresse au-dessus des 60, les promesses de vente des logements affichent +10% en octobre et la productivité ressort en hausse de +2,3% au 3ème trimestre.

A New York, de meilleures perspectives économiques ont soutenu le baril de pétrole... mais rien de spectaculaire: il a re-franchi en début de séance la résistance des 101$ testée jeudi dernier avant de clôturer sur un gain limité de +0,5% à 100.30$.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...