Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'résolution de la crise grecque au forceps'.

Marché : 'résolution de la crise grecque au forceps'.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Philippe Delienne, président de Convictions Asset Management, société de gestion indépendante, a souligné lors d'une rencontre avec la presse ce mercredi que la crise grecque se résout comme prévu, mais 'au forceps'.

Il a affiché son optimisme tout en invitant à surveiller l'évolution de la situation sociale dans le pays, ainsi qu'en Espagne.

Alexandre Hezez, responsable de la gestion chez Convictions AM, a rappelé que les yeux des opérateurs se tournent à présent vers les Etats-Unis, où les Démocrates, la Fed et les agences de rating plaident pour un accord rapide sur le relèvement du plafond de la dette et le budget 2012.

Par ailleurs, Philippe Delienne s'est montré confiant pour le second semestre, attendu en très nette amélioration sur le plan des indicateurs économiques, par rapport aux six premiers mois de l'année, 'si les hommes politiques, notamment aux Etats-Unis et en Grèce, savent prendre les bonnes décisions, malgré les différents calendriers électoraux'.

Il a évoqué 'un phénomène de rattrapage', après le trou d'air des dernières semaines.

Selon Alexandre Hezez, aux Etats-Unis, 'la fin du Quantitative Easing devrait avoir un impact négatif sur les matières premières et positif sur la consommation ainsi que sur les marges des entreprises, donc sur la croissance', soulignant que 'la Fed restera acheteuse des Treasuries'.

Il table sur une première hausse -limitée- des taux en fin d'année ou en début d'année prochaine, si la reprise se confirme au second semestre.

Philippe Delienne a estimé pour sa part que le problème immobilier aux Etats-Unis ne devrait pas être résolu avant 2012.

'La perspective de hausse des taux va redonner envie aux ménages de s'y intéresser', a-t-il précisé.

Concernant les pays émergents, Convictions AM a souligné que les hausses des taux vont perdurer et que l'inflation (Core) va s'accélérer.

La société de gestion privilégie ainsi un scenario de croissance mondiale sans bulle sur les matières premières grâce à la 'renormalisation' des politiques monétaires.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...