Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'les atouts des actions us et émergentes' (ofi am).

Marché : 'les atouts des actions us et émergentes' (ofi am).

tradingsat

(CercleFinance.com) - A l'occasion d'une conférence intitulée 'Investir dans les moteurs de la croissance mondiale' organisée ce vendredi par OFI AM, société de gestion d'actifs financiers, Jean-Marie Mercadal, directeur général délégué du groupe, a, en préambule, dépeint le paysage économique actuel et les scenarios envisageables pour cette année.

Selon lui, l'environnement chaotique auquel doivent faire face les investisseurs se caractérise par une menace principale et présente néanmoins quelques avantages.

L'épée de Damoclès que craignent les marchés, c'est bien évidemment l'Europe, et plus particulièrement l'explosion de la zone euro qui conduirait à l'enchaînement d'événements négatifs.

'Par effet de contagion, les pays du Sud de l'Europe se trouveraient dans l'incapacité d'obtenir des financements, tandis que l'impact sur le bilan des banques serait impossible à calculer, ce qui accentuerait le phénomène latent de 'credit crunch'et créerait une énorme suspicion sur tous les établissements financiers internationaux, avec au final un choc à la Lehman', a prédit Jean-Marie Mercadal.

Toutefois, il se refuse à miser sur ce scenario extrême, dont il estime la probabilité à environ 30%.

Par ailleurs, le directeur général délégué d'OFI AM a mis en lumière certains éléments positifs, telle que la baisse des matières premières, 'favorable pour les entreprises'. D'autre part, il considère que les politiques monétaires très proactives ne seront certainement pas modifiées à court terme, maintenant les taux monétaires à un niveau bas.

Jean-Marie Mercadal a ensuite laissé la parole à Maxence de Lavenere Lussan, analyste gérant spécialiste des actions Amérique du Nord, pour évoquer les opportunités sur les marchés actions américains, 'dans l'ensemble un peu plus chers qu'en Europe, mais bénéficiant d'une meilleure visibilité', caractérisés par une courbe des bénéfices et des niveaux de valorisations attractifs.

Il a souligné que les entreprises américaines étaient particulièrement tournées vers l'international et réalisent près de 46% de leur chiffre d'affaires hors des Etats-Unis.

Pour l'analyste, après une première phase favorable aux valeurs 'value', une période positive pour les secteurs 'de croissance visible' et à dividende pourrait s'ouvrir, sauf si la crise européenne entraîne une nouvelle récession.

Il a rappelé que les marchés américains ont été plus résistants que les marchés européens sur les trois crises majeures des années 2000.

Enfin, Maxence de Lavenere Lussan a affiché sa préférence pour les grandes valeurs internationales, la consommation, la santé ainsi que la technologie, et incité à revenir tactiquement et progressivement vers les secteurs très délaissés et décotés.

Astrid Fredericksen, analyste gérant pour l'Asie et les pays émergents, a quant à elle livré sa vision des BRIC, aux multiples atouts et aux valorisations faibles.

Ainsi, à partir de 2015, la classe moyenne des BRIC dépassera la classe moyenne américaine et européenne cumulées. Elle exprime de nouveaux besoins de consommation, plus sophistiqués.

Astrid Fredericksen a également évoqué les marchés frontières, à savoir l'Afrique et le Moyen-Orient, saluant leur rythme de croissance et leurs caractéristiques, comparables à celles d'autres pays émergents, avec une forte dynamique démographique et un développement important de la consommation.

OFI AM anticipe un rééquilibrage progressif du poids des émergents dans l'univers boursier, encore sous-représentés aujourd'hui.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...