Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'la bce pourrait abaisser ses taux' (groupama am)

Marché : 'la bce pourrait abaisser ses taux' (groupama am)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Groupama AM a réuni la presse ce mardi pour livrer ses perspectives économiques et faire le point sur l'état des marchés.

Ainsi, la société de gestion d'actifs anticipe une baisse de 1% des bénéfices du MSCI Europe en 2012. 'Sans l'effet de base favorable des assurances, la croissance du MSCI Europe serait encore bien pire', a précisé Marie-Pierre Peillon, directrice de la recherche.

Cette dernière a pointé du doigt les risques qui pèsent actuellement sur l'économie mondiale et les menaces futures. Aux Etats-Unis, bien que l'immobilier redémarre, 'le potentiel de création d'emplois s'affaiblit', tandis que le 'mur fiscal' représente un vrai danger pour la fin de l'année.

Groupama AM estime néanmoins qu'un accord sera trouvé pour étaler les coupes de dépenses dans le temps et maintenir la plupart des exemptions fiscales. La société table également sur l'augmentation du plafond de la dette avant le 1er janvier et la remise à plat des perspectives budgétaires de moyen et long-terme.

En zone euro, 'le seul moyen pour sortir de la crise consiste à donner du temps à l'ajustement budgétaire' et retrouver de la croissance.

Groupama AM a salué les décisions du dernier sommet européen, marqué par 'des avancées constructives mais encore trop timides', n'excluant pas la tenue d'un nouveau sommet d'ici fin juillet, au regard de la situation de l'Espagne et l'Italie, jugée intenable.

La société de gestion d'actifs considère que la BCE et la Fed continueront de mener une politique monétaire accommodante à court terme.

'La Fed devrait lancer un nouveau programme de Quantitative Easing avant la fin de l'année, tandis que la BCE pourrait abaisser une nouvelle fois ses taux de 25 points de base dans les mois qui viennent, et annoncer un assouplissement des règles sur le collatéral.'

Claire Chaves d'Oliveira, responsable de la gestion actions, a quant à elle fait le point sur la stratégie à adopter sur les marchés, 'qui restent attractifs'.

Elle a invité à la prudence sur les secteurs les plus cycliques sans prôner la surexposition aux secteurs ultra défensifs, et donc ultra chers, et à focaliser l'attention notamment sur l'exposition à la consommation des pays émergents et la croissance solide.

Elle a affiché sa préférence pour les actions internationales au détriment de celles de la zone euro.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...